Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 15:55

Bienvenue dans le nouveau feuilleton du BLOGaL : l'analyse prime après prime des candidats au titre de Nouvelle Star 2010.

 

Et quand j'ai eu l'idée, hier avant l'émission, de rédiger régulièrement la chronique ici présente, je pensais déjà au parcours de l'an dernier, aux lunettes de Camilla Jordana et aux injustices ou aux découvertes. Aux bons moments passés et aux discussions le lendemain à la machine à café.

 

Bref une sympathique source d'inspiration d'abord pour mes futurs articles, de discussions ensuite à travers les commentaires et leurs réponses, et l'occasion de m'inscrire à une nouvelle communauté musique ou Nouvelle Star (à voir / si propositions, je suis à l'écoute !).

 

Mais ce matin je ne peux que râler contre la qualité de la soirée d'hier soir. Rien d'inoubliable franchement. Tout juste pour certains sentait-on poindre un soupçon de potentiel. S'il faut en sortir deux je dirais Ramon et Luce.

 

Il y avait match mercredi, et après j'étais un peu dégouté donc j'ai juste eu le temps d'entendre Benjamin qui m'a paru enterrer tout le monde...

 

Et vous qu'en pensez vous ? Venez noircir la page ci-dessous en attendant la semaine prochaine pour l'étape 3 de la route de la Nouvelle STaR !!!!

 

 

 

@lx

Partager cet article

Repost0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 14:30

21 + 2 donc, comment en est-on arrivé là ???

 

Retrouvez notre article 23 : http://blogal.over-blog.com/article-23-48953821.html

 

Revenons quelques mois en arrière : nous sommes le 20 mars 2008. Raymond Doménech a dévoilé, la liste de 39 joueurs sélectionnés pour les matches de l'équipe de France A face à l'Angleterre le 26 mars et de l'équipe de France A' le 25 mars face au Mali. Examinons ces 39 de l’époque :

 

Gardiens : Grégory Coupet (Lyon /club de l’époque !), Mickaël Landreau (Paris SG), Sébastien Frey (Fiorentina/ITA), Steve Mandanda (Olympique de Marseille)


Défenseurs : Eric Abidal (FC Barcelone/ESP), Jean-Alain Boumsong (Lyon), Gaël Clichy (Arsenal/ANG), François Clerc (Lyon), Mathieu Delpierre (Stuttgart/ALL), Julien Escudé (FC Séville/ESP), Patrice Evra (Manchester United/ANG), William Gallas (Arsenal/ANG), Gaël Givet (Marseille), Philippe Mexès (AS Rome/ITA), Adil Rami (Lille), Bakary Sagna (Arsenal/ANG), Sébastien Squillaci (Lyon), Lilian Thuram (FC Barcelone/ESP)


Milieux : Mathieu Bodmer (Lyon), Alou Diarra (Bordeaux), Lassana Diarra (Portsmouth/ANG), Mathieu Flamini (Arsenal/ANG), Claude Makelele (Chelsea/ANG), Rio Mavuba (Lille), Samir Nasri (Marseille), Jérémy Toulalan (Lyon), Jérôme Rothen (Paris SG), Patrick Vieira (Inter Milan/ITA)


Attaquants : Nicolas Anelka (Chelsea/ANG), Hatem Ben Arfa (Lyon), Karim Benzema (Lyon), Jimmy Briand (Rennes), Djibril Cissé (Marseille), Thierry Henry (FC Barcelone/ESP), Florent Malouda (Chelsea/ANG), Sidney Govou (Lyon), Franck Ribéry (Bayern Munich/ALL), Florent Sinama-Pongolle (recreativo Huelva/ESP), Mathieu Valbuena (Marseille)

 

Sur ces 39, Coupet, Abidal, Boumsong, Clerc, Escudé, Gallas, Givet, Mexès, Squillaci, Thuram, Bodmer, Flamini, Makelele, Rothen, Vieira, Benzema, Henry, Govou et Sinama-Pongolle ont disparu du circuit pour des raisons différentes : blessure, retraite, clubs exotiques, performances catastrophique en Equipe de France (Escudé) ou non titulaires en club. 39 -19 = 20.

 

Mais dans les apparitions depuis mars 2008, on notera Lloris, Gourcuff et Gignac pour leur apport décisif pour la qualification, avec toutefois la méforme en 2010 du dernier nommé qui pourrait le priver assez logiquement du voyage, plus Rémy pour son potentiel et face au vide de l’aile droite et Diaby pour son potentiel aussi, aperçu sous le maillot des gunners. Un retour enfin, celui de Trézéguet qui s’est déclaré à nouveau bon pour le service quand il a vu que le chouchou Henry allait peut-être passer la main. 39 – 19 + 6 = 26 il y en a trois de trop !!! Voyons cela dans le détail.

 

Et nous voici repartis dans la liste :

Gardiens (3) : Lloris est titulaire indiscutable. Qui doit l’accompagner ? Mickaël Landreau, Sébastien Frey, ou Steve Mandanda ? Et pourquoi être allé chercher Carasso ? Pour l’esprit de groupe, sachant qu’un seul gardien jouera, les deux autres doivent savoir faire la fête !!!


Défenseurs (6) : Gaël Clichy, Mathieu Delpierre, Patrice Evra, Adil Rami, Bakary Sagna. Au moins ceux là sont valides !!! Delpierre axe gauche, Rami axe droit ? Pourquoi pas ? Rami a montré quelques limites début 2010 et une telle association n’a aucune expérience internationale. Planus, pas encore testé à ce niveau, a encore moins de chances de l’être aujourd’hui Et en plus lui aussi est blessé. Pour trouver un candidat en charnière centrale côté droit, il faut repêcher dans le groupe des blessés : Gallas est le n°1 naturel, mais sera-t-il prêt ? Squillaci est le suivant sur la liste. Mais pareil, quid de sa forme ? Reste Mexès. Ce n’est pas son année en club où il voit Burdisso mener son équipe au titre à sa place, mais il pourrait être titulaire en Equipe de France en Afrique du Sud après avoir été sacré champion d’Italie, ou au moins être du voyage si Gallas ou Squillaci font défaut. Côté gauche si ses blessures et ses titularisations en club le permettent, Abidal devrait partir dans l’avion.

 

J'aurais bien reculé Toulalan d’un cran en regard à la fois de ses bonnes prestations en club à ce poste et des moyennes au poste de milieu défensif. Mais non, vraiment, Toulalan n’a pas le niveau international. Lors de la ½ finale aller de Ligue des Champions contre le Bayern Munich, il a démontré tous les défauts qu’on lui connaît déjà : il est toujours tout fou et partout, et n’arrive pas à maîtriser cette fougue qui devrait être un atout.

Alors exit Toulalan et retour au problème initial de la défense centrale.

Pour résumer, prenons quatre joueurs : une paire parmi les défenseurs habituels (blessés) de Doménech qui joueront s’ils sont en mesure de le faire, et une autre avec des joueurs expérimentés et valides.

Pour les deux premiers, tout est déjà écrit : la charnière de Doménech s’appelle Gallas – Abidal. Après c’est Squillaci qui sera repêché en cas de forfait, après sans doute Boumsong …

Pour les deux valides, restons dans les noms ci-dessus avec Delpierre à gauche et Mexès à droite :

Mexès - Delpierre.

 


Milieux (5) : Alou Diarra, Lassana Diarra, Rio Mavuba, Samir Nasri, Yohann Gourcuff. Rio n’a pas démérité ces derniers mois depuis son retour à Lille. Toutefois la polyvalence de Diaby qui peut jouer milieu défensif ou offensif, à gauche ou à droite, est un vrai plus pour un remplaçant.


Attaquants (9) : Nicolas Anelka, Hatem Ben Arfa, Jimmy Briand, Djibril Cissé, Florent Malouda, Franck Ribéry, Mathieu Valbuena, Gignac, Rémy et Trézéguet. Il nous faut 9 noms et nous en avons 10. Si l’on considère que Ben Arfa, Valbuena et Gignac sont en retrait par rapport aux autres noms, et si l’on repêche Benzema, Henry, Govou et Sinama-Pongolle pour choisir les deux qui nous manquent maintenant, nous pouvons d’abord respecter un équilibre de sélection en notant que l’aile gauche peut être occupée par Malouda et Ribéry, la droite par Anelka, Briand, Rémy et Ribéry ; Cissé et Trézéguet étant considérés comme avant centre purs. Il faut donc prendre un joueur (le 22ème) de plus à gauche, ce qui se joue entre Ben Arfa, Henry, Benzema (qui peut jouer à tous les postes) et Saha. Le dernier choix (23ème) sera un troisième pur avant centre à choisir entre Benzéma, Henry et Gignac. Dans une pure logique de sélection et de groupe, il faut choisir ces joueurs en sachant qu’ils ne joueront jamais ou presque. Impossible donc selon le BLOGaL de retenir ici Henry ou la paire Benzema Ben Arfa. Il faut jouer les Saha, Gignac (il l’a mérité pour ses matchs précédentes en Equipe de France), ou faire une Chimbonda en prenant Sylvain Marveaux. Le choix du BLOGaL : Gignac et Sylvain Marveaux.

 

A bientôt pour vos commentaires ...

@lx

 

Partager cet article

Repost0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 13:30

23

Le onze type de l’Equipe de France de football en Afrique du Sud et les douze qui les accompagneront seraient, d’après mes deux articles :

La défense : http://blogal.over-blog.com/article-comment-l-equipe-de-france-va-gagner-la-coupe-du-monde-2010-la-defense-46425311.html

L’attaque : http://blogal.over-blog.com/article-comment-l-equipe-de-france-va-gagner-la-coupe-du-monde-2010-l-attaque-46566008.html

 

 

Lloris
Sagna  Gallas Abidal Evra

Alou Diarra

Nasri           Gourcuff

Anelka Trézéguet Malouda

 

et

Mandanda, Carrasso,

Mexès, Delpierre,

Lass. Diarra, Abou Diaby,

Ribéry, Briand, Rémy, Cissé

 

 

 

Benzema, Henry, Gignac et Saha sont en stand-by pour le moment. Henry qui était dans la liste jusque là, certes comme remplaçant, est sur la pente savonnée qui glisse vers les vacances au mois de juin. Pour lui on parle plus des USA que d’Afrique du Sud cet été. A priori deux de ces quatre attaquants complèteront la liste pour arriver à 23, mais ils doivent être au top le 18 mai a dit Raymond (une semaine après le 11 date de la liste NDLR). Et s’ils étaient remplacés par Marveaux (un nouveau Malouda celui-là !) ou Gameiro ???

 

Une autre variante tactique pour le onze titulaire, pour montrer qu’au BLOGaL nous avons de la suite dans les idées depuis l’article “huit sur onze “ : http://blogal.over-blog.com/article-36264892.html

 

 

Lloris
Sagna  Gallas   Abidal Evra

Alou Diarra

Lass Diarra           Gourcuff

Anelka  Ribéry Malouda

 

Ribéry étant un avant centre façon “Lionel Messi”.

 

Une troisième variante tactique pour le onze titulaire, en 4-4-2 classique avec Ribéry en soutien de l’avant-centre, façon “Lionel Messi” quand il est en soutien d’Ibrahimovic :

 

Lloris
Sagna  Gallas     Abidal Evra

Alou Diarra Gourcuff

Nasri                    Malouda

Ribéry Trézéguet

 

 

 

Quel capitaine ?

Troisjoueurs sont susceptibles (selon la rédaction du BLOGaL) d’avoir le caractère nécessaire pour être capitaine : Lloris, Evra et Alou Diarra. Sur leur générosité dans l’engagement et leur haine de la défaite. Ce ne serait pas idéal d’avoir un gardien capitaine, mais il le mérite et son statut de numéro 1 n’appelle pas à discussion. Patrice Evra a plus de vécu dans l’équipe qu’Alou et il a un palmarès de capitaine avec notamment la Ligue des Champions sur son tableau de chasse. Vous aurez noté que cette discussion ne concerne pas Gallas ni Ribéry ni Anelka ou Malouda qui ne sont pas des meneurs de vestiaire.

 

Pour en savoir plus sur la logique qui a conduit à ces 22+1 noms, retrouvez le prochain article du BLOGaL :  « de 39 à 23 » : http://blogal.over-blog.com/article-de-39-a-23-48957011.html

 

 

@lx

Partager cet article

Repost0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 13:20

En effet l'Equipe de France de football va gagner la Coupe du Monde 2010.
Nous allons montrer en deux articles dans le BLOGaL, celui-ci sur la défense et celui-là (
http://blogal.over-blog.com/article-comment-l-equipe-de-france-va-gagner-la-coupe-du-monde-2010-l-attaque-46566008.html) sur l'attaque, comment elle va s'y prendre, avec quel schéma de jeu, avec quels joueurs.


Nous en profiterons, quelques jours après la branlée espagnole, pour répondre à quelques détracteurs de l'équipe et son sélectionneur (en leur donnant raison !!!).


La défense, donc !


Par défense, j'entends les 6 joueurs de derrière : la ligne des 4 défenseurs : latéraux gauche et droit, défenseurs centraux gauche et droit, qui protège le gardien et est elle même protégée par le n°6, appelé aussi libéro avancé, sentinelle, ...


Nous tenons aujourd'hui 19 avril 2010, sauf blessure d'ici là, les 11 joueurs de défense qui partiront en Afrique du Sud rapporter le trophée à la maison :


Voici les Titulaires :

Lloris
Sagna  Gallas     Abidal Evra

(ou Mexès) (ou Delpierre)

Alou Diarra

Et les remplaçants :

Mandanda – Carasso

Lass Diarra

 

Des latéraux qui ont fait leurs preuves

 

Evra, vainqueur de la C1 en 2008 n’a qu’Abidal, vainqueur en 2009 de la C1 comme véritable concurrent comme titulaire, mais le côté gauche du Barça Abidal-Henry qui pourrait ravir l’Equipe de France n’est pas souvent aligné en club, et surtout Abidal semble le meilleur choix au poste de défenseur central côté gauche, malgré ses deux bourdes contre l’Italie et la Serbie (avec expulsion et pénalty).

 

Sagna, un peu par défaut au départ, mais ses dernières prestations sont encourageantes et il n’y a aucune concurrence crédible. Indiscutable donc !

 

Défense centrale : deux formules qui fonctionnent mais trois joueurs blessés !

 

Gallas – Abidal : c’est l’option n°1. Sur les 33 matchs en commun en Equipe de France, ils n’en ont que cinq en commun dans la charnière. Cela avait mal commencé pendant l’Euro 2008 avec l’expulsion d’Abidal contre l’Italie, mais on peut penser que l’association avait été mal préparée. Ensuite les deux matchs contre la Serbie ont montré du bon et du moins bien ! Avec deux buts encaissés et un péno suite à une erreur d’Abidal au retour. Considérons que le match contre les Feroe compte pour du beurre et il nous reste LE match de référence à Dublin contre l’Irlande : impeccable (au moins jusqu’à la 87ème où c’était un peu chaud !!!). Ce devrait être l'assurance tous risques de l'Equipe de France cet été.

 

Squillaci - Gallas : Squillaci, c’est l’homme qui ne perd pas : en 18 matchs, il a perdu 2 fois avec l’Equipe de France, à chaque fois associé à Escudé (Nous reviendrons sur le cas Escudé). Sans Escudé donc, il reste 15 matchs et il n’en a perdu aucun : 7 gagnés, 8 nuls, 6 buts encaissés. Avec Gallas arrière droit pour tous les premiers matchs, associé à Givet (Je me répète, mais gagner des matchs internationaux en étant associé à Givet ou à Escudé / il en a quand même gagné un avec lui / est la preuve d’un réel talent), puis pour les trois derniers matchs : l’aller-retour contre la Lituanie et le retour contre l’Irlande, associé à Gallas. Comment juger son match retour contre l’Irlande sinon en regrettant qu’il n’ait pas été aligné d’entrée ? Sur les matchs contre la Lituanie, pas de problème. Sur sa supériorité dans les airs qui manque tant à cette équipe, sur son état d’esprit irréprochable, Squillaci me semble un numéro 1 bis. Après MONSIEUR Gallas veut jouer axe droit. D’où l’option n°1 d’ailleurs. Mais on ne fait pas toujours ce que l’on veut et sauf erreur la meilleure défense du Mondial 2006 était constituée de Thuram à droite et Gallas A GAUCHE. Que Wenger lui ait fait plaisir en prenant des joueurs axe gauche à Arsenal c’est une chose, mais en Equipe de France, nécessité fait loi. Et Gallas est à mon avis le meilleur à ce poste.


 

Défense centrale : une formule expérimentale ?

 

Gallas – Toulalan ?

C’est la charnière centrale préférée de Lizarazu et son équipe sur RTL. Toulalan a des grosses qualités et de gros défauts. Il a des qualités d’engagement qu’il montre réellement en Equipe de France et qui feraient un bien fou dans cette équipe. Un trio Alou Diarra – Toulalan – Gallas protègerait bien le but de Lloris à mon avis. Toulalan ne serait pas le premier milieu à descendre d’un cran pour jouer en défense (Blanc, Desailly) et personnellement je le trouve meilleur à ce poste, moins dispersé que lorsqu’il joue milieu à Lyon. En plus, lui n’est pas blessé alors que tous les autres le sont plus ou moins (ou plus titulaire en club comme Mexès). Alors, une petite pièce sur cette option ?

Rappel : pour les lecteurs assidus du BLOGaL, vous vous rappelerez que Toulalan n'est pas un milieu défensif : nous l'avons déjà écrit ici : http://blogal.over-blog.com/article-36732135.html

Mais non, vraiment, Toulalan n’a pas le niveau international. Lors de la ½ finale aller de Ligue des Champions contre le Bayern Munich, il a démontré tous les défauts qu’on lui connaît déjà : il est toujours tout fou et partout, et n’arrive pas à maîtriser cette fougue qui devrait être un atout.

Alors exit Toulalan et retour au problème initial de la défense centrale.  

Pour résumer, prenons quatre joueurs : une paire parmi les défenseurs habituels (blessés) de Doménech qui joueront s’ils sont en mesure de le faire, et une autre avec des joueurs expérimentés et valides.

Pour les deux premiers, tout est déjà écrit : la charnière de Doménech s’appelle Gallas – Abidal. Après c’est Squillaci qui sera repêché en cas de forfait, après sans doute Boumsong …

Pour les deux valides, n'en déplaise à Doménech et à l'indice UEFA, l'Italie reste un championnat de référence pour les défenseurs et Mexès, même si ce n'est pas la saison de sa vie, sera peut-être champion d'Italie à la fin de la saison avec la Roma, et c'est sans doute lui qui a le plus de potentiel pour peu qu'on le laisse jouer son jeu (et du bon côté, à droite de l'axe). Après dans les valides, expérimentés qui n'ont pas connu de trou d'air cette saison, je citerai Puygrenier, Planus et Delpierre. Mais Planus s'est à nouveau blessé !!! Delpierre est en forme, il est capitaine à Stuttgart, dans le championnat numéro 1 à l'indice UEFA cette saison (retrouvez l'actualité de l'indice UEFA 2010 ici : http://blogal.over-blog.com/article-indice-uefa-pays-2010-match-italie-france-allemagne-pour-la-3eme-place-39062829.html ) et il a joué la Ligue des Champions. Thierry Henry n'a pas réussi à lui marquer un but ! (lol ?)

La "paire de rechange" est donc Mexès - Delpierre.

 
Oublier Escudé

Si j’ai parfois l’impression de me répéter dans ces colonnes, c’est sans doutes que j’ai raison trop tôt ! En 9 matchs ½ (une mi-temps contre l’Italie) en défense centrale de l’Equipe de France, Julien Escudé en a gagné 3 (Autriche x2 et Féroé), fait 2 nuls et perdu 4 + la fameuse mi-temps contre les Italiens (8 buts encaissés). Moralité, faisons jouer Escudé contre l’Autriche exclusivement, cela nous aurait évité de perdre le premier match des dernières éliminatoires, et comme l’Autriche ne sera pas présente en Afrique du Sud, Escudé non plus. D'ailleurs Evra l'avait bien compris et a fait ce qu'il fallait pour que la France se qualifie contre l'Irlande en cassant le nez d'Escudé dès la 9ème minute !lol!

Le numéro 6

En équipe de France, il s’appelle Diarra. Lassana ou Alou ?

Sur les matchs de l’Equipe de France, il semble logique de garder Lass. Mais si l’on compare à Bordeaux les matchs avec et sans Alou Diarra, la différence plaide largement en sa faveur, pour rassurer l’équipe (c’est le capitaine) et protéger sa charnière, sans parler de son envie, de sa hargne. Finalement que demande-t-on à ces joueurs là ? De mordre les mollets et jamais les relacher. Il faut un Senna, un Gattuso dans une équipe qui prétend au titre. Les deux Diarra peuvent tenir le rôle. Mais pour rassurer l’Equipe de France et l’équilibrer au mieux, pour mettre aussi Gourcuff dans les meilleurs conditions, nous choisissons Alou en n°6, quitte à faire parfois jouer Lass en milieu droit en fonction des besoins.

 

 

Les remplaçants

 

Comme les changements en cours de match ne concerne quasi-jamais les défenseurs, c’est la polyvalence des joueurs qui permet d’emmener un minimum de joueurs (11) tout en doublant les postes :

 

GKP : Mandanda et Carasso ;

ARD : Lass. Diarra, Gallas ;

DCD : Mexès, Alou Diarra ;

DCG : Delpierre, Gallas, Evra ;

ARG : Abidal, Gallas, Malouda ;

MDF : Lass Diarra.

 

En conclusion

 

Rassurons nous avec ces 11 joueurs, l’Equipe de France possède une certaine assurance pour disputer la Coupe du Monde.

 

A suivre :

Comment l'Equipe de France va gagner la Coupe du Monde 2010 L'ATTAQUE (http://blogal.over-blog.com/article-comment-l-equipe-de-france-va-gagner-la-coupe-du-monde-2010-l-attaque-46566008.html)

 

@lx

PS : petites phrases mises en perspective :

1- Bixente Lizarazu, L'Equipe du 05/03/2010 :
"... tous les défenseurs centraux (...) associés à Gallas sont passés au travers, Méxès, Escudé, Squillaci, et même parfois Abidal."
2- Jean-Marie Lanoë et Vincent Machenaud, France Football du 05/03/2010 :
"Marc Planus (...) sans avoir l'air d'y toucher, rend bons tous ceux qui le côtoient en défense centrale."

Planus - Gallas, voilà peut-être la charnière centrale de l'Equipe de France ... après le Mondial !
A 33 ans, Gallas peut sans problèmes continuer jusqu'à l'Euro 2012.

Partager cet article

Repost0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 14:35

En effet l'Equipe de France de football va gagner la Coupe du Monde 2010.
Nous allons montrer en deux articles dans le BLOGaL, celui déjà paru sur la défense (http://blogal.over-blog.com/article-comment-l-equipe-de-france-va-gagner-la-coupe-du-monde-2010-la-defense-46425311.html) et celui-là sur l'attaque.

 

Dans le premier article sur la défense, nous avons sélectionné 10 joueurs pour ne pas prendre de buts, relancer proprement, récupérer le ballon et mener les contre-attaques. Nous avons donc droit à 13 joueurs pour animer l’attaque, dont 5 seront titulaires et les 8 autres seront autant de solutions pour les 3 changements tactiques.

 

La moitié de terrain adverse peut être décomposée en neuf zones, en découpant dans le sens vertical : gauche, centre, droite, et horizontal : bas, médian, haut. Le but d’une bonne organisation est d’occuper l’ensemble de ces zones, de façon assez homogène. 5 joueurs couvrant 9 zones, aucun n’est censé couvrir seul trois zones par exemple. Bien sûr les joueurs peuvent sortir de leur zone, permuter avec un autre, mais ils restent responsable tout le long du match de leur zone.

Voici différents schémas qui illustrent des options d’organisation :

  

  

 

 

 

 

 

7

9

11

 

9

11

 

9

11

 

9

11

 

 

 

 

 

10

 

7

11

10

 

7

 

 

10

 

10

 

 

 

 

 

10

8

 

 

8

 

 

 

8

 

 

7

8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4-1-2-3

 

4-1-1-2-2

 

4-1-1-2-2

 

4-1-2-1-2

Cadrillage de la moitié de terrain adverse

 

 

4-1-2-2-1

 

442
trapèze

 

442
trapèze

 

442 losange
ou diamant

 

 

l'un des deux relayeurs, le 8 ou le 10, vient systématiquement en appui du 9 en phase d'attaque.

 

le 11 est un attaquant de soutien

 

symétrique

 

l'ailier gauche est en fait le latéral pour rétablir la symétrie

 

Bien entendu l’Equipe de France n’attaque pas seulement à 5 joueurs mais systématiquement à 6 en recevant l’appui d’un des deux latéraux (le plus souvent Evra qui est le meilleur pour cela) et éventuellement à 7 avec le renfort de Gallas en position d’avant centre si besoin.

 

Pour terminer ce préambule, voyons quels sont les schémas utilisés en 1/8 de finale de ligue des Champions et les joueurs français concernés. On retrouve les trois attaquants de Chelsea : Malouda – Drogba – Anelka, une formule qui fonctionne : 33 buts en 1ère league, 6 en Ligue des Champions … dont beaucoup pour Drogba bien sûr, mais ce dernier ne jouera jamais sous le maillot bleu. Autre formule à trois version FC Barcelone : Henry – Ibrahimovic – Messi … mais souvent sans Henry !!!

A Arsenal, dans le 4-3-3, c’est au milieu qu’il y a les français : Nasri à droite et Diaby à gauche. Au Milan AC, on retrouve aussi Flamini en milieu droit qui a relégué Beckham sur le banc alors que le match se jouait à Old Trafford. Toujours à trois devant, mais plutôt en configuration 4-5-1 : les lyonnais ont aligné Delgado – Lisandro – Govou. Avec souvent un très bon placement offensif de Govou qui venait dans l’axe, dans la surface, quand Lisandro n’y était pas (ou plus). Dans le même style, Bordeaux aligne en 4-5-1 : Wendel – Chamakh – Plasil, ce dernier remplacé à 10’ de la fin par Gouffran et tout ce petit monde appuyé par Gourcuff en n°10.


Le projet de jeu de l'Equipe de France

En résumé de cette analyse ci-dessus, voici le projet de jeu de la nouvelle équipe de France : un 4 3 3 assumé, façon Chelsea, avec une attaque a priori Malouda - 9 - Anelka, et un milieu à trois : 8 - 6 - 7 avec deux relayeurs sur les côtés et un 6 plus en retrait (Lassana, donc comme on l'a vu précédemment). Anelka n'étant pas un joueur de couloir, il aura tendance à venir plus dans l'axe en soutien de l'avant-centre ; ce sera au relayeur placé de son côté et au latéral (Sagna) d'animer l'aile droite pour les centres. Côté gauche, la relation Evra - Malouda est bonne. Le relayeur gauche viendra appuyer les actions offensives dans l'axe.

 

L’avant-centre

 

Pour conclure et marquer, mais aussi pour fixer la défense adverse et faire remonter le bloc équipe, il faut un avant centre. Nous avons vu que Drogba joue sous d’autres couleurs. Mais Henry peut sans doute rendre de beaux services à ce poste, Benzema offre de très belles perspectives, Gignac a montré de belles promesses également. Pour les confirmés, Trézéguet et Saha sont toujours là et bien là. Et dans un autre style, le retour de Djibril Cissé est intéressant.

Pour les recalés à ce poste : Anelka n’est pas un avant centre. Même s’il peut marquer beaucoup de buts, ce n’est pas son meilleur poste, et surtout pas en Equipe de France. Mais on le retrouvera dans une autre catégorie. Enfin pour élargir le débat et avant de regarder les stats de chacun, j’ai choisi d’ajouter à cette liste les 4 meilleurs buteurs français du championnat : Pierre-Alain Frau, Kevin Gameiro, Loïc Rémy et Marama Vahirua (dans cet ordre).

 

Voici le classement de ces 10 attaquants par ratio de buts / match. Chacun a deux lignes : en 2010 pour la forme du moment depuis le début de saison et depuis début pour son palmarès en L1 ou équivalent étranger.

 

Date de naissance
/ age
  Total buts marqués dont
Equipe de France
dont
Coupes d'Europe
dont
Championnats
dont
Coupes
Total matchs joués  Ratio buts / matchs
12/08/1981 Djibril Cissé en 2010 26 0 5 21 0 39          0,67  
32,4 David Trezeguet depuis début 266 34 37 190 5 510          0,52  
08/08/1978 Louis Saha en 2010 15 0 2 13 0 31          0,48  
32,6 Thierry Henry depuis début 357 52 59 231 15 760          0,47  
28,6 Djibril Cissé depuis début 197 9 21 138 29 442          0,45  
09/05/1987 Kevin Gameiro en 2010 12 0 0 10 2 29          0,41  
22,2 Karim Benzema depuis début 82 8 13 50 11 200          0,41  
15/10/1977 David Trezeguet en 2010 9 0 2 7 0 22          0,41  
15/04/1980 Pierre A. Frau en 2010 13 0 3 10 0 33          0,39  
02/01/1987 Loïc Rémy en 2010 11 0 0 9 2 28          0,39  
05/12/1985 Andy P. Gignac en 2010 14 4 3 6 1 36          0,39  
19/12/1987 Karim Benzema en 2010 10 2 1 7 0 28          0,36  
22,9 Kevin Gameiro depuis début 39 0 2 28 9 116          0,34  
24,3 Andy P. Gignac depuis début 62 4 4 51 3 193          0,32  
12/05/1980 Marama Vahirua en 2010 8 0 0 8 0 25          0,32  
31,6 Louis Saha depuis début 115 4 15 79 17 375          0,31  
23,2 Loïc Rémy depuis début 28 0 0 23 5 96          0,29  
29,9 Pierre A. Frau depuis début 114 0 16 88 10 399          0,29  
29,9 Marama Vahirua depuis début 83 0 4 66 13 345          0,24  
17/08/1977 Thierry Henry en 2010 6 3 0 3 0 30          0,20  

 

A la lecture de ce tableau, l’avant centre idéal est celui à la fois le plus régulier et actuellement en forme, donc Cissé ou Trézéguet. (Avec chacun un style très différent qui permet de faire jouer les deux, Cissé remplaçant Trézéguet à l’heure de jeu pour profiter des espaces). Ensuite Saha, puis Henry et Benzema.
 

Un petit flash sur Trézéguet pour conclure ce chapitre « avant-centre » : 27 de ces 34 buts ont été marqués alors qu’il jouait avec Zidane derrière lui. Pas forcément autant de passes décisives, mais cela démontre clairement qu’il a besoin d’un excellent joueur derrière lui pour le faire briller, et ce pourrait être … Yohann Gourcuff ? (à suivre …)

 

Les ailiers

 

Attention néant !

 

Ici nous touchons de très prêt le trou noir de l’Equipe de France et de Doménech : l’animation offensive sur les ailes. Nous avons vu dans le dossier sur la Défense que l’Equipe de France s’est enfin trouvée des latéraux capables de déborder et de centrer avec Evra et Sagna.  Reste à trouver avec qui ces deux latéraux vont pouvoir combiner : chacun un milieu relayeur (sujet à lire ci-après), et un ailier.

 

Alors on peut commencer par ceux qui ne sont pas des ailiers, au sens Guy Roux du terme, Vahirua et Cocard qui mangent la ligne de touche, la craie sur les chaussures … Henry, Anelka, Ribéry ne sont pas de cette race là. Et pourtant Henry jou(ait)e sur l’aile gauche du Barça, Anelka à droite dans le 4-3-3 d’Ancelotti à Chelsea et Ribéry milieu offensif gauche du 4-4-2 de Van Gaal au Bayern.

 

Ces cas sont tout de même assez différents : Henry notamment n’a pas une grande carrière d’ailier derrière (et encore moins devant) lui : c’est bien à ce poste qu’il faisait la paire avec Trézéguet à Monaco, mais c’était il y a 12 ans. Il a enchaîné sur (excusez du peu) un titre de Champion du Monde 1998 en disputant ses matchs à l’aile droite et en étant le meilleur buteur de l’équipe. Ensuite il a continué à ce poste, mais là sans succès, à la Juve et c’est au poste d’avant-centre qu’il va marquer 174 buts en Premier League sous les couleurs d’Arsenal. Retour à l’aile au Barça avec d’excellentes stats les deux premières années et une Ligue des Champions sous le bras. Une belle triplette Henry – Gignac – Anelka apparue lors de quelques matchs de l’Equipe de France, contre des nations de seconde zone, une évidence lors du match contre la Serbie où le duo Henry - Anelka en pointe fonctionnait comme aux plus beaux jours de l’Euro 2000. Vient ensuite le match contre l’Irlande, cette fameuse main libératrice autant qu’accusatrice. Le capitanat, les rapports avec Doménech. Beaucoup de choses à gérer pour Henry cette saison. Il préfère jouer dans l’axe ? A ce poste aujourd’hui, il se bat avec Benzema pour une place de 4ème avant-centre, derrière Trézéguet, Cissé et Saha. Et s’il retrouve sa forme de la saison dernière et son poste de titulaire à l’aile gauche du Barça ? Alors il sera dans les trois ailiers gauche de l’Equipe de France en Afrique du Sud. Titulaire ? S’il emporte tout sur son passage d’ici là, bien sûr ! Mais les concurrents sont là à l’aile gauche et nous développerons plus loin la hiérarchie du moment vue par le BLOGaL.

 

Anelka joue aussi un ailier contrarié à Chelsea. Bien sûr il préfère jouer deuxième attaquant avec Drogba et a montré avec Henry que ça fonctionne bien aussi (encore assez récemment contre la Serbie … même si ce n’est pas ce que Ray avait initialement prévu !). L’association avec Trézéguet a finalement été très exceptionnelle : 30 minutes et trois buts contre les Feroe en 2006, mais une mi-temps contre l’Arménie en 1999, une autre contre la Slovaquie en 2006 et un match entier contre l’Ecosse en 2007 pour zéro buts. Tout reste donc à démontrer à ce niveau, mais le duo semble compatible.

 

Ribéry enfin semble le plus évident des trois, Il a tenu le rôle en 2006 avec le succès que l’on sait sur l’aile droite, et s’il revient en forme d’ici la fin de saison, il sera là pour casser la baraque à droite à l’image de son copain Messi… sauf qu’il veut jouer à gauche.

 

Et à gauche, le titulaire de 2006 est à nouveau au top de sa forme, il casse tout avec Chelsea et c’est selon la Rédaction du BLOGaL le plus rassurant à ce poste pour l’équilibre et la régularité de l’équipe : Florent Malouda.

 

Trois places à pourvoir dans la liste des 23 pour le poste d’ailier gauche : j’offrirais le statut de titulaire à Malouda, et les deux autres places à Henry et Ribéry, en gardant quand même un œil sur Sylvain Marveaux jusqu’au tout dernier jour avant de publier la liste histoire de se prémunir contre un coup de mou des partants probables.

 

A droite, le titulaire sera donc Anelka, puis deux places à pourvoir pour trois hommes, Benzéma, Briand et Rémy, qui seront jugés sur leurs tout prochains matchs ... avec évidemment un avantage pour ceux qui jouent, donc plutôt Briand en ce moment et Rémy il y a peu, sachant que Nasri peut aussi jouer à ce poste comme il le fait actuellement.

 

Nous voilà donc une ligne d'attaque titulaire Malouda - Trézéguet - Anelka,

et deux remplaçantes : d'abord selon moi : Ribéry - Cissé - Benzéma,

puis : Henry - Saha - Rémy.

 

Quels milieux relayeurs derrière cette ligne de trois ?

Sans aucun doute Gourcuff et Nasri. Ces deux joueurs sont selon moi complémentaires et Nasri me semble intéressant pour partager les responsabilités d'animation du jeu avec Gourcuff et gêner d'autant plus les défenses adverses.

Derrière, Diaby me semble une évidence également, mais ... c'est tout !!!

A suivre : d'où le 11 type et les 23 ...

 


@lx

Partager cet article

Repost0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 09:52

On n’aura jamais autant parlé de Daniel Horlaville que ces jours-ci. En effet ce joueur figure sur les tablettes comme le seul amateur sélectionné en Equipe de France de Football depuis l’après-guerre. Il jouait à l’époque à Quevilly. Et figurez vous que Raymond Doménech, qui assurait le 25 février dernier avoir « fait le tour des joueurs français » sans réussir à y trouver un milieu droit ni un arrière central axe gauche a repensé à cette histoire de Daniel Horlaville en regardant le quart de finale de Coupe de France Quevilly-Boulogne et tout particulièrement la performance de deux hommes :

 

–         Grégory BEAUGRARD, capitaine, défenseur central axe gauche, 28 ans, 1.85 m, 80 kg qu’il verrait bien jouer aux côtés de Gallas ;

 

–         Anthony LAUP, milieu / ailier droit, 27 ans, 1.68 m, 73 kg, deux passes décisives et un but hier qui prendrait la place de milieu droit refusée par Ribéry.

 

Après le 30 avril 1969, date de la sélection de Daniel Horlaville, verra-t-on cette fois deux joueurs amateurs figurer dans le groupe des 23 pour l’Afrique du Sud ? Une chose est sure : Doménech en est capable !

 

@lx

Partager cet article

Repost0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 14:32

Here is the last update of the key article of the blogal on the evolution single step, match after match, after the indication UEFA and its incidence on the number of places in Champions' League and Europa Ligue the next season.

 

Let us begin by reminding the majorities on the subject:

 

1-How do we calculate the indication UEFA of countries?

 Http://blogal.over-blog.com/article-comment-calcule-t-on-l-indice-uefa-des-pays-47003501.html

 

2-In what serves the indication UEFA as countries?

Http://blogal.over-blog.com/article-coefficients-uefa-4-3-ou-2-places-en-ligue-des-champions-1-2-38706109.html

 

( That also serves to discuss the French team of football, recurring subject of this blog: http://blogal.over-blog.com/article-35333749.html)

 

3-What was the classification of departure of the season?

From the season, by depriving of the coefficient 2009 the points of the season 2004-2005, we obtain the following classification:

 

1 England          63.9 points distance 25 with regard to France;

2 Spain             61,8      23

3 Italy               48,9      10

4 Germany        46,1      7

5 FRANCE      38,7

6 Russia            37,6      1

7 Ukraine          33,7      5

8 Rumania         33,4      5

9 Portugal         28,3      10

10 Netherlands  27,1     12

 

Thus 2,8 points of distance between Italy and Germany for this FAMOUS 3rd place meaning

4 places in Champions' League. And 10,2 points to be caught up for France!!!

 

Today 19/03, the next day of 100 % elimination of the French clubs in Europa Ligue (Lille and Marseille), I modified the title: there is the real opportunity for Germany to come to take the third place. And no chance for France!

Even if Bordeaux and Lyon are 1st and 2nd in the classification by points UEFA this season this day, at first they will meet in the next tour, thus certainly there will be one in semi-final but not two (but not zero either!), and especially the Germans have another three clubs in running in both cups, and Italians only one.

 

To date (detail below), Germany caught up 1,75 points on 2,8 and has big chances to mark still points thanks to her three clubs. Italy has just one more but a lucky one! CSKA Moscow was a priori the "easier" 8 ¼ finalists.

 

Here are thus all the figures updated for these three countries:

 

                         Hurt      Average

1           Germany           6 teams                          94.5     15.750

10         Bayern München       CL        19.0     still in running

15         VfB Stuttgart            CL        18.5      

17         Werder Bremen        EL        17.0      

20         VfL Wolfsburg          EL        16.0     still in running

29         Hamburger SV          EL       15.0      still in running

52         Hertha BSC              EL       9.0         

                                                                

                                                                

                         Hurt      Average

4           France              6 teams                85.0      14.166

          Girondins Bordeaux  CL        25.0     still in running

2           Olympic Lyon          CL         24.0     still in running

25         Lille OSC                EL         16.0       

31         Olympic Marseille    EL        14.0      

68         Toulouse FC            EL          6.0        

204       Forward Guingamp   EL         0.0        

                                                                

                         Hurt      Average

5           Italy     7 teams                          98.0     14.000

5           Fiorentina          CL         22.0      

6           Internazionale    CL         21.0     still in running

19         AC Milan          CL        16.0       

27         Juventus             EL        15.0      

38         As Roma           EL        12.5       

65         Genoa               EL          6.5         

75         Lazio Roma       EL          5.0         

 

 

And the boards of ¼:

 

Champions' League:

 

Go on Tuesday, March 30th, 2010, Return Tuesday, April 6th, 2010           

                        Go       Return            

Lyon                 30/03  06/04    Bordeaux        

Bayern Munich  30/03  06/04    Manchester United

Arsenal             30/03    06/04  FC Barcelona

Inter Milan        30/03    06/04  CSKA Moscow         

 

 

Europa Ligue:

 Go on Thursdays April 1st 2010, Return Thursday, April 8th, 2010           

                          Go       Return            

Fulham              01/04    08/04  VfL Wolfsburg            

Valencia CF      01/04    08/04  Atletico Madrid            

Hamburg SV     01/04    08/04  Standard of Liège   

Benfica              01/04    08/04  Liverpool FC  

  

The series is to be followed on the BLOG@L, the suspense is for its height...

 @lx

 

 

 

Partager cet article

Repost0
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 11:11

Il y a 9 matchs, après la 20ème journée, le bilan était le suivant pour les premières places de Ligue 1 :

(pour retrouver l’article en intégralité : http://blogal.over-blog.com/article-bilan-l1-apres-la-20eme-journee---football-43239701.html)

 

La lutte pour la première place : BORDEAUX, un cavalier seul.
Il faudrait 2 victoires et un nul pour son dauphin pendant qu'il perd trois matchs.

Lutte pour la 2ème place :
LILLE, MONTPELLIER, MARSEILLE, LYON, MONACO, AUXERRE, LORIENT.
C'est nettement plus serré et disputé : 5 points séparent Lille (37) de Lorient (32) qui a créé le plus petit break possible (2 points) avec le suivant au classement.
Mon pronostic :
Marseille, Lyon, Lille, Monaco.

Aujourd’hui et notamment après les deux matchs Marseille – Lyon et Bordeaux – Lille de ce week-end, le trou est fait. Selon moi, Marseille et Bordeaux viennent d’éliminer définitivement Lyon et Lille de la course au titre, et les trois premières places se joueront maintenant entre Bordeaux, Montpellier et Auxerre, plus Marseille si l’OM remporte son match en retard :

 

Rang
Pts Equipe
1 56 pts Bordeaux (+23), Montpellier (+10)
3 55 pts Auxerre
4 53 pts Marseille
5 51 pts Lille (+21), Lyon (+16)
7 46 pts Rennes
8 44 pts Monaco
     
Et pour les places européennes, Marseille et Bordeaux en Coupe de la Ligue, cela donne une place pour le 4eme et le 5eme, en attendant de voir l’affiche de la finale de la Coupe de France. Et là encore le trou est fait et à nouveau selon moi les six premiers sont définitifs. Qui de Lille ou Lyon sera européen (Lyon pourrait n’être ni en Ligue des Champions, ni en Europa Ligue la saison prochaine … !!!).

 

Autre possibilité : Lyon remporte la C1 et est donc qualifié d’office la saison prochaine …. Quoi, on peut rêver !!!

 

Pour revenir sur la place en Europa Ligue issue de la Coupe de France, ça ne paraît pas folichon pour l’indice UEFA français l’an prochain ! On est parti pour refaire un coup à la Guingamp :

Quevilly (CFA)

-

Boulogne (L1)

Auxerre (L1)

-

Paris-SG (L1)

Monaco (L1)

-

Sochaux (L1)

Lens (L1)

-

Saint-Etienne (L1)

 

 

 

Seule hypothèse optimiste : Auxerre gagne la Coupe de France et finit 4ème. Mais cela suppose que Montpellier est dans le top 3 pour la Ligue des Champions 2011 donc rien d’optimiste pour le futur de l’indice UEFA français.

 

Alors sur le classement de L1 actuel, sur la tendance positive du club et sur le potentiel financier pour le renforcer, j’espère que Monaco pourra remporter la Coupe et représenter la France en Europa Ligue l’an prochain.

 

A suivre tout cela , pour une belle saison de foot cette année…

@lx

 

 

Partager cet article

Repost0
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 17:07

Le coefficient d'un championnat pour une saison donnée correspond à la moyenne des points obtenus par les clubs de cette fédération dans les compétitions européennes, arrondie au millième inférieur près. Le coefficient final d'un championnat est déterminé par la somme des coefficients des cinq dernières saisons.

En 2009, la règle d'attribution des points a été modifiée :

  • Lors des tours préliminaires, une victoire rapporte un point et un match nul un demi point (uniquement comptabilisé dans le coefficient du pays). Suivant le niveau que le club a atteint un nombre de points lui sera attribué (uniquement comptabilisé dans le coefficient du club) :
    • En Ligue des Champions,
      • une élimination au 1er tour rapporte 0.5 point.
      • une élimination au 2nd tour rapporte 1 point.
      • une élimination au 3ème tour ne rapporte pas de points (club reversé en Europa Ligue)
      • une élimination au 4ème tour ne rapporte pas de points (club reversé en Europa Ligue)
    • En Ligue Europa,
      • une élimination au 1er tour rapporte 0.25 point.
      • une élimination au 2nd tour rapporte 0.5 point.
      • une élimination au 3ème tour rapporte 1 point.
      • une élimination au 4ème tour rapporte 1.5 point.
  • A partir des phases de poules, l'ancien système d'attribution de points en cas de victoire ou match nul s'applique :
    • Victoire : 2 points
    • Match nul : 1 point
  • De plus le système d'attribution de bonus a également changé
    • En Ligue des Champions,
      • participation à la phase de groupes : 4 points
      • qualification pour les huitièmes de finale : 5 points
      • qualification pour les quarts de finale : 1 point
      • qualification pour les demi-finales : 1 point
      • qualification pour la finale : 1 point
    • En Ligue Europa,
      • participation à la phase de groupes : 2 points (minimum de points accordé)
      • qualification pour les quarts de finale : 1 point
      • qualification pour les demi-finales : 1 point
      • qualification pour la finale : 1 point

      • Source wikipedia

Partager cet article

Repost0
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 09:37

Durant les qualifications, votre équipe a donné l'impression de ne pas jouer au niveau qui pourrait être le sien au vu de ses individualités. Qu'est-ce qui lui manque pour exploiter pleinement ce potentiel ?
Il y a un renouvellement de générations qui se met en place. A part pour le Brésil, qui a un immense réservoir, et qui assure un renouvellement naturel sans que le niveau de l'équipe en subisse les conséquences, tous les autres pays fonctionnent par cycle. Nous nous trouvons peut-être dans un cycle un peu plus difficile, avec des joueurs majeurs qui ont duré, qui ont arrêté et qu'il faut maintenant remplacer. On est simplement dans cette situation-là, et si des gens ne veulent pas l'admettre c'est qu'ils ne sont pas lucides. Aujourd'hui on travaille, on s'accroche pour retrouver un cycle haut.

(...)

En 2006, avant la Coupe du Monde de la FIFA en Allemagne, vous donniez rendez-vous le 9 juillet. Cette année, donnez-vous rendez-vous aux supporters des Bleus le 11 juillet ?
Quand j'ai des convictions, je les défends. Mais seuls les joueurs peuvent me donner ces convictions. En 2006, quand j'ai vu et entendu mes joueurs, je me suis dit "on va aller en finale, c'est sûr !" Or pour le moment, mon équipe se met en place, et il y a encore trop d’incertitudes et trop de choses autour d'elle qui la polluent. Dès qu'on aura regroupé les joueurs et qu’on aura passé suffisamment de temps ensemble, je le saurai. La Coupe du Monde, c’est comme quand un match commence : au bout de cinq minutes, je sais à peu près comment cela va se terminer. Là, ça sera pareil ! Attendons le début du tournoi, et je pourrai dire à peu près comment on le terminera…


source FIFA.com

Sans commentaires !!! Doménech est déjà en train de préparer son argument d'après-élimination :
"J'aurais du vous dire dès le début que je préparais l'Euro 2012 ... pour mon successeur"

@lx 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : BLOGaL
  • BLOGaL
  • : Le BLOGaL vous dit tout sur les véhicules électriques depuis 2008. Nous avons organisé le 5 décembre 2013 à Marseille une conférence sur les voitures électriques et à prolongateur d'autonomie à hydrogène (pile à combustible). Nous soutenons les projets innovants et non carbonés de mobilité.
  • Contact

BLOGaL in english ou autres ?

 

l'hebdo du BLOGaL