Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 21:37

Fukushima, ce n'est pas fini.

 

Ce n'est pas parce qu'on en parle plus, que les grands médias sont déjà passés à la Lybie ou au prix de l'essence (c'est la même chose !) que la situation est stabilisée. 

 

A Fukushima, il faut surveiller comme du lait sur le feu (c'est un peu ça en plus !) la température dans les cuves des tranches (RPV en anglais) 1, 2 et 3 ainsi que dans les enceintes de confinement (containment vessel). L'objectif est que ces températures se stabilisent autour de 95°C qui est, selon les documents de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA / IAEA en anglais) la température d'arrêt de la tranche.

 

Aujourd'hui, l'AIEA nous annonce des températures de 180 °C dans la cuve de la tranche 1, 141 °C dans la tr. 2, 122°C dans la tranche 3. La température de l'enceinte de confinement tr. 1 était le 15/04 mesurée par thermographie à 33°C, celle de la piscine de combustible à 36 °C. Dans les piscines, qui sont à la pression atmosphérique, l'eau doit rester sous les 100 °C sinon elle s'évapore en laissant à l'air libre des combustibles qui vont s'échauffer encore plus et libérer de fortes doses de radioactivité. C'est un risque majeur actuellement, qui parait géré grâce au camion-pompe de béton qui injecte de grandes quantités d'eau régulièrement.

Dans l'enceinte tr. 3, la température est de 68°C, dans la piscine tr. 3 : 59°C. Les informations pour les autres tranches ne sont pas disponibles

http://www.iaea.org/newscenter/news/tsunamiupdate01.html

Notez cette excellente initiative de regrouper toutes les données de façon scientifique sur des graphes de suivi. pas évident à comprendre mais il faut prendre le temps d'analyser les données : elles sont bien là, avec toutes les sources citées, du beau travail :

http://www.ic.unicamp.br/~stolfi/EXPORT/projects/fukushima/plots/cur/Main.html


Nous vous gardons au courant de l'évolution des températures dans les cuves, les enceintes et les piscines. Nous ferons un point sur les infos disponibles quant à l'état des enceintes de confinement des tranches 1, 2 et 3. Nous commenterons le plan d'action proposé par TEPCO pour retrouver des conditions satisfaisantes de sécurité et de contrôle du site (http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/11041707-e.html) et enfin nous ferons le tour des excellents articles qui commencent à arriver sur ce qui s'est vraiment passer (je pense par exemple à celui-ci http://www.lemonde.fr/japon/infographie/2011/04/13/comprendre-l-accident-de-fukushima-en-3-minutes_1506740_1492975.html#ens_id=1493262).

 

Alx

     

Partager cet article

Repost0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 23:04

 

Fukushima related measurements - Source CTBTO ( Preparatory Commission for the Comprehensive Nuclear-Test-Ban Organization)

 

 

- Update 13 April: radioactivity also measured in the southern hemisphere -

 

Since the double disaster of the 9.0 magnitude earthquake and tsunami that affected hundreds of thousands of people and seriously damaged the Fukushima Daichi power plant in Japan on 11 March 2011, minute traces of radioactive emissions from Fukushima have spread across the entire northern hemisphere. A monitoring network designed to detect signs of nuclear explosions picked up these traces from the stricken power plant.

To date, more than 35 radionuclide stations that are part of the International Monitoring System  have provided information on the spread of radioactive particles and noble gases from the Fukushima accident. The IMS is a global network that will comprise 337 facilities when complete. Sixty-three of the 80 planned IMS radionuclide stations are already operational and able to detect airborne radioactivity.

Initial findings

The first analysis results of the monitoring data became available a few days after the accident. A clear picture quickly emerged. Initial detections of radioactive materials were made on 12 March at the Takasaki monitoring station in Japan just 250 km away from the troubled power plant. The dispersion of the radioactive isotopes could then be followed to eastern Russia on 14 March and to the west coast of the United States two days later.

Spreading across the entire globe

 

Click here for a simulation of the dispersion of radioactivity (German website by the German Federal Institute for Geosciences and Natural Resources)

 

Nine days after the accident, the radioactive cloud had crossed Northern America. Three days later when a station in Iceland picked up radioactive materials, it was clear that the cloud had reached Europe. By day 15, traces from the accident in Fukushima were detectable all across the northern hemisphere. For the first four weeks, the radioactive materials remained confined to the northern hemisphere, with the equator initially acting as a dividing line between the northern and southern air masses. As of 13 April, radioactivity had spread to the southern hemisphere of the Asia-Pacific region and had been detected at stations located for example in Australia, Fiji, Malaysia and Papua New Guinea.

Findings confirm Fukushima release

Click for further information (in German by the German Federal Radiation Protection Agency)

The CTBTO’s monitoring system, custom-tailored to detecting nuclear explosions, can detect a range of radioactive isotopes, among them Iodine-131 and Caesium-137. Looking at the ratios between the various radioactive isotopes – in particular Caesium-137 – enables the source of the emission to be identified. In the case of the current readings, findings clearly indicate radionuclide releases from a damaged nuclear power plant, which is consistent with the recent accident at Fukushima in Japan. As of 13 April, the average level of radioactivity picked up by the stations worldwide continued to decline, which is also due to the relatively short half-lives of Iodine-131 (8 days) and Xenon-133 (5.2 days).

The CTBTO’s radionuclide stations are designed to register minuscule amounts of radioactive particles and noble gases – down to a number of a few atoms. The system’s sensitivity is second-to-none - it can detect a concentration of 0.1 g of radioactive Xenon evenly distributed within the entire atmosphere of the Earth. A rooftop detector at the CTBTO’s headquarters in Vienna still catches traces of emissions from the 1986 Chernobyl disaster.

Benefits for disaster mitigation efforts

The IMS is being built to ensure compliance with the Comprehensive Nuclear-Test-Ban Treaty (CTBT), which bans all nuclear explosions. CTBTO monitoring data and technologies, however, offer a host of additional benefits, particularly in relation to disaster mitigation. One of these benefits is already in place – the contribution of data to  tsunami warning efforts. In 2006, Member States mandated the CTBTO to provide seismic and hydroacoustic monitoring data directly to tsunami warning centres. Data is currently provided to eight tsunami warning centres mainly in the Indo-Pacific region.

Data were also made available to Japan when it was hit by the massive earthquake on 11 March. Tens of thousands of people were tragically killed by the tsunami; still many were saved due to the rapid alerts. According to Japanese authorities, CTBTO data helped them to issue tsunami warnings within a few minutes, thus allowing many people to escape to higher grounds.

Partager cet article

Repost0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 22:47

Partager cet article

Repost0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 22:35

Fukushima – source OMS - 8 avril 2011

 

Risques sanitaires actuels

Quels sont actuellement les risques sanitaires liés aux radiations au Japon pour ceux qui résident à proximité du réacteur par rapport aux autres régions du pays?

Les conséquences sanitaires des radiations dépendent de l’exposition qui, elle-même, est fonction de plusieurs facteurs: la quantité et de type de radiations rejetées par le réacteur, les conditions météorologiques, vents et précipitations, la proximité de la centrale nucléaire et le temps passé en zone irradiée.

Les mesures prises récemment par le gouvernement japonais en réponse aux événements survenus dans la centrale Dai-ichi à Fukushima sont conformes aux recommandations existantes pour l’exposition aux radiations. Le gouvernement a fait évacuer les populations vivant dans un rayon inférieur à 20 km de la centrale Dai-ichi. Il a été demandé à ceux qui vivent à une distance comprise entre 20 et 30 km d'évacuer volontairement. En général, les personnes vivant plus loin courent un risque plus faible que celles qui sont à proximité.

En cas d’évolution de la situation, le gouvernement du Japon sera éventuellement amené à modifier les conseils qu’il donne au public ; l’OMS suit attentivement la situation.

Y a-t-il un risque d’exposition à la radioactivité par la contamination des aliments?

Oui, il y a un risque d’exposition résultant de la contamination des aliments.

Toutefois, il faut que les aliments contaminés soient consommés sur une longue durée avant qu’il y ait un risque pour la santé humaine.

La présence de radioactivité dans certains légumes et le lait a été confirmée et certains des premiers résultats de la surveillance montrent la présence d’iode radioactif à des concentrations dépassant les limites autorisées par la réglementation japonaise. On a aussi détecté du césium radioactif.

Les autorités locales ont conseillé aux habitants d’éviter ces aliments et ont pris des mesures pour empêcher leur vente et leur distribution.

Y a-t-il des risques pour la santé dus aux radiations émises dans l’atmosphère par les centrales nucléaires japonaises endommagées pour les personnes vivant en dehors du pays ?

Jusqu’ici, il n’y a pas de risques pour la santé dus aux matières radioactives libérées dans l’atmosphère par les centrales nucléaires japonaises endommagées pour les personnes vivant dans d’autres pays. Les niveaux de radioactivité mesurés à ce jour dans d’autres pays sont bien en dessous du niveau de la radioactivité de fond auquel sont exposées la plupart des personnes dans leur vie de tous les jours.

Les niveaux de radioactivité sont surveillés par la Commission préparatoire de l’Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (CTBTO), qui gère 63 stations de surveillance dans le monde.

 

 

Partager cet article

Repost0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 21:56

       

Deux journées en un seul article ! Étant absent toute la semaine dernière, je n'ai pu assurer la chronique de la troisième journée du championnat russe et j'ai donc choisi de la livrer en parallèle de celle de la quatrième journée, qui a eu lieu ce weekend.


Journée 3

Samedi, en concédant le nul sur le terrain de l'Amkar Perm (1-1), Samara a empoché son premier point de la saison. Quelques heures plus tard, le promu de Volga Nijni Novgorod a crée la sensation en laminant le Dynamo Moscou (3-0). Les deux autres clubs moscovites engagés dans la journée n'ont guère fait mieux : le Lokomotiv a été tenu en échec par Rostov (1-1) tandis que le Spartak s'est incliné chez le Kouban Krasnodar (1-3).
Le dimanche, le Zenit, champion en titre, a lâché ses premiers points de la saison en se faisant rejoindre dans les toutes dernières minutes chez le Spartak Naltchik (2-2). Le Roubine Kazan a pour sa part concédé sa première défaite sur le terrain de l'Anji Makhatchkala (0-1). Et comme cette journée ne souriait décidément pas aux favoris, c'était ensuite au tour du CSKA de réaliser une mauvaise opération avec un nul à domicile face au FK Krasnodar (1-1).
Lundi, enfin, le Terek Grozny a un peu plus enfoncé Tomsk en infligeant au club sibérien sa troisième défaite en autant de matchs (0-2).

Résultats :

 

 

Amkar Perm 1-1 Krylya Sovetov Samara
(Buts : AMK : Zahari Sirakov (24') ; KRY : Sergueï Kouznetsov (69'))
Volga Nijni Novogorod 3-0 Dynamo Moscou
(Mihăiţă Pleşan (63'), Gocha Khojava (65'), Vladimir Granat (75' csc))
Lokomotiv Moscou 1-1 FK Rostov
(LOK : Vladislav Ignatiev (74') ; ROS : Maxim Grigoriev (83'))
Kouban Krasnodar 3-1 Spartak Moscou
(KUB : Lacina Traoré (45' sp), Vladislav Koulik (58'), Sergueï Davydov (88') ; SPM : Ibson (49'))
Spartak Naltchik 2-2 Zenit Saint-Pétersbourg
(SPN : Adnan Zahirović (60'), Roman Kontsedalov (88') ; ZEN : Alexandr Kerjakov (7'), Danko Lazović (81'))
Anji Makhatchkala 1-0 Roubine Kazan
(Jan Holenda (7'))
CSKA Moscou 1-1 FK Krasnodar
(CSK : Tomáš Necid (20') ; KRA : Igor Picuşceac (52'))
Terek Grozny 2-0 Tom Tomsk
(Mauricio (13' sp), Tiuí (21'))


Journée 4
Samedi, Samara a obtenu sa première victoire de la saison en enfonçant encore un peu plus le Lokomotiv Moscou (1-0). Le FK Krasnodar confirmait pour sa part son excellent début de saison en battant l'Amkar Perm (1-0). L'autre club de Krasnodar, le Kouban, n'a pas fait aussi bien puisqu'il s'est incliné chez le Dynamo (0-1). Troisième promu engagé, le Volga Nijni Novgorod a frappé fort en allant gagner à Rostov (1-3).
Dimanche, le Roubine Kazan a déçu en se faisant accrocher à domicile par le Spartak Naltchik (0-0). Le premier choc de la saison entre le Zenit Saint-Pétersbourg et le CSKA Moscou s'est ensuite joué, et a accouché d'un match nul (1-1). Sèchement battu par Porto en Ligue Europa (1-5), le Spartak Moscou, dernière équipe russe en course en compétitions européennes, a confirmé sa mauvaise passe en se faisant accrocher à domicile par le Terek Grozny de Ruud Gullit (0-0).
Lundi, enfin, le Tom Tomsk a décroché son premier point de la saison à domicile face à l'Anji Makhatchkala (0-0). Mais le club de Sibérie occidentale reste lanterne rouge en étant l'unique équipe a ne pas avoir gagné et, pire, à ne pas avoir marqué. Le classement à l'issue de cette quatrième journée est du reste assez surprenant avec la présence des trois promus parmi les cinq premiers (dont deux sur le podium et avec le Volga Nijni Novgorod en tête!) et avec la présence dans la deuxième moitié du tableau du Lokomotiv Moscou et du Spartak Moscou.

Résultats :

Krylya Sovetov Samara 1-0 Lokomotiv Moscou
(Nenad Ðorðević (86'))
FK Krasnodar 1-0 Amkar Perm
(Nemanja Tubić (68'))
Dynamo Moscou 1-0 Kouban Krasnodar
(Igor Semchov (83'))
FK Rostov 1-3 Volga Nijni Novgorod
(ROS : Isaac Okoronkwo (80') ; VNN : Gocha Khojava (45'), Anton Khazov (52'), Sanjar Tursunov (75'))
Roubine Kazan 0-0 Spartak Naltchik
Zenit Saint-Pétersbourg 1-1 CSKA Moscou
(ZEN : Konstantine Zyrianov (45'+1') ; CSK : Mark González (32'))
Spartak Moscou 0-0 Terek Grozny
Tom Tomsk 0-0 Anji Makhatchkala




Classement :
(Points, matchs joues, victoires, nuls, défaites, buts marques, buts encaisses, différence de buts)
1. Volga Nijni Novgorod (9, 4, 3, 0, 1, 8, 2, +6)
2. Zenit Saint-Pétersbourg (8, 4, 2, 2, 0, 6, 3, +3)
3. FK Krasnodar (8, 4, 2, 2, 0, 4, 1, +3)
4. Roubine Kazan (7, 4, 2, 1, 1, 4, 1, +3)
5. Kouban Krasnodar (6, 4, 2, 0, 2, 4, 4, 0)
6. Dynamo Moscou (6, 4, 2, 0, 2, 6, 7, -1)
7. CSKA Moscou (5, 3, 1, 2, 0, 4, 2, +2)
8. Spartak Naltchik (5, 4, 1, 2, 1, 3, 4, -1)
-------------------------------------------------------------------------
9. Anji Makhatchkala (5, 4, 1, 2, 1, 1, 2, -1)
10. FK Rostov (4, 4, 1, 1, 2, 7, 7, 0)
11. Krylya Sovetov Samara (4, 3, 1, 1, 1, 2, 2, 0)
12. Lokomotiv Moscou (4, 4, 1, 1, 2, 4, 5, -1)
13. Terek Grozny (4, 4, 1, 1, 2, 2, 3, -1)
14. Amkar Perm (4, 4, 1, 1, 2, 2, 4, -2)
15. Spartak Moscou (4, 4, 1, 1, 2, 2, 7, -5)
16. Tom Tomsk (1, 4, 0, 1, 3, 0, 5, -5)

Buteurs :
1. Danko Lazović (Zenit Saint-Pétersbourg) : 3 buts
2. Sergueï Ignachevitch (CSKA Moscou) ; Sergueï Davydov (Kouban Krasnodar) ; Igor Picuşceac (FK Krasnodar) ; Roman Adamov (FK Rostov) ; Christian Noboa (Roubine Kazan) ; Gocha Khojava (Volga Nijni Novgorod) : 2 buts

Prochaine journée :
16 avril : Krylya Sovetov Samara – FK Krasnodar
Kouban Krasnodar – FK Rostov
Terek Grozny – Dynamo Moscou

17 avril : Lokomotiv Moscou – Volga Nijni Novgorod
Amkar Perm – Zenit Saint-Pétersbourg
CSKA Moscou – Roubine Kazan
Anji Makhatchkala – Spartak Moscou

18 avril : Spartak Naltchik – Tom Tomsk


Karim

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 21:37

En Afrique aussi, les éliminatoires battaient leur plein. Pas pour l'Euro bien entendu, mais pour la CAN. Retour sur une journée qui a permis de déterminer le premier qualifié sur le terrain pour la compétition.


Groupe A : le Cap-Vert continue d'y croire


Derniers résultats :
Mali – Zimbabwe : 1-0 (But : Cheick Diabaté (22'))
Cap-Vert – Liberia : 4-2 (CPV : Héldon Ramos (14', 45'), Babanco (25'), Odaïr Fortes (53') ; LIB : Patrick Wleh (39'), Al Husein Keita (84'))

À suivre :
(en juin)
Zimbabwe – Mali ; Liberia – Cap-Vert

Classement :
(Points, matchs joués, victoires, nuls, défaites, buts marqués, buts encaissés, différence de buts)
(évolution par rapport à la journée précédente)
1. Cap-Vert (7, 3, 2, 1, 0, 5, 2, +3) (-)
----------------------------------------------
2. Mali (6, 3, 2, 0, 1, 3, 2, +1) (-)
----------------------------------------------
3. Zimbabwe (2, 3, 0, 2, 1, 1, 2, -1) (-)
4. Liberia (1, 3, 0, 1, 2, 4, 7, -3) (-)

Situation :
En s'imposant face au Liberia (4-2), le Cap-Vert continue son étonnant parcours et reste leader du groupe A. Les insulaires peuvent toujours rêver à une qualification pour la CAN 2012, ce qui serait une première dans leur histoire. Mais méfiance car le Mali, vainqueur du Zimbabwe (1-0) reste à l'affut, seulement un point derrière. La lutte pour la première place devrait concerner ces deux équipes, le Zimbabwe et le Liberia semblant en effet déjà largués.


Groupe B : le Nigeria se rapproche de la Guinée

Derniers résultats :
Nigeria – Éthiopie : 4-0
(Peter Utaka (1', 53'), Ikechukwu Uche (78', 90'))
Madagascar – Guinée : 1-1 (MAD : Yvan Rajoarimanana (17') ; GUI : Mamadou Bah (80'))

À suivre :
Éthiopie – Nigeria ; Guinée – Madagascar

Classement :
1. Guinée (7, 3, 2, 1, 0, 6, 2, +4) (-)
--------------------------------------------------
2. Nigeria (6, 3, 2, 0, 1, 6, 1, +5) (-)
--------------------------------------------------
3. Éthiopie (3, 3, 1, 0, 2, 2, 8, -6) (-)
4. Madagascar (1, 3, 0, 1, 2, 1, 4, -3) (-)

Situation :
Tenu en échec à Madagascar (1-1), la Guinée réalise une très mauvaise opération. Si elle reste en tête, elle ne compte en effet désormais plus qu'un point d'avance sur le Nigeria qui a corrigé l'Éthiopie (4-0). La place de leader se jouera surement entre ces deux équipes, favorites du groupe, puisque l'Éthiopie et Madagascar semblent déjà condamnés.


Groupe C : la Libye seule aux commandes

Derniers résultats :
Mozambique – Zambie : 0-2 (James Chamanga (18'), Emmanuel Mayuka (90'))

Libye – Comores : 3-0 (Walid Elkhatroushi (20'), Ahmed Wafa (68'), Jamal Abdu Mohammed (81'))

À suivre :
Zambie – Mozambique ; Comores – Libye

Classement :
1. Libye (7, 3, 2, 1, 0, 4, 0, +4) (-)
--------------------------------------------------
2. Zambie (6, 3, 2, 0, 1, 6, 1, +5) (+1)
--------------------------------------------------
3. Mozambique (4, 3, 1, 1, 1, 1, 2, -1) (-1)
4. Comores (0, 3, 0, 0, 3, 0, 8, -8) (-)

Situation :
Le contexte politique difficile qui règne dans le pays ne semble pas affecter les joueurs libyens qui ont brillamment battu les Comores (3-0) dans un match qui s'est joué à Bamako, au Mali, par mesure de sécurité. Grâce à cette victoire, la Libye prend seule la tête du groupe puisque dans le même temps le Mozambique, qui était co-leader, a été battu à domicile par la Zambie (0-2). Cette dernière s'empare par la même occasion de la deuxième place.


Groupe D : égalité !

Derniers résultats :
Algérie – Maroc : 1-0 (Hassan Yebda (5' sp)) (par horsjeu.net 

)
Tanzanie – République Centrafricaine : 2-1 (TAN : Shaban Nditi (70'), Haruna Shamte (90') ; RCA : Vianney Mabidé (2'))

À suivre :
Maroc – Algérie ; République Centrafricaine – Tanzanie

Classement :
1. République Centrafricaine (4, 3, 1, 1, 1, 3, 2, +1) (-)
-----------------------------------------------------------------
2. Tanzanie (4, 3, 1, 1, 1, 3, 3, 0) (+1)
-----------------------------------------------------------------
3. Maroc (4, 3, 1, 1, 1, 1, 1, 0) (-1)
4. Algérie (4, 3, 1, 1, 1, 2, 3, -1) (-)

Situation :
Au courage, l'Algérie a remporté son derby face au Maroc (1-0). La victoire était la seule issue possible pour l'Algérie si elle voulait continuer à croire à la qualification. Mais les Fennecs ont aussi bénéficié de la victoire en fin de rencontre de la Tanzanie sur le leader, la République Centrafricaine (2-1). Résultat : les quatre équipes du groupe comptent le même nombre de points !


Groupe E : le Sénégal prend le large, le Cameroun en difficulté

Derniers résultats :
Sénégal – Cameroun : 1-0 (Demba Ba (90'+1'))
RD Congo – Île Maurice : 3-0 (Lomana LuaLua (24' sp), Zola Matumona (48'), Yves Diba-Ilunga (68' sp))

À suivre :
Cameroun – Sénégal ; Île Maurice – RD Congo

Classement :
1. Sénégal (9, 3, 3, 0, 0, 12, 2, +10) (-)
-------------------------------------------------
2. RD Congo (4, 3, 1, 1, 1, 6, 5, +1) (+1)
-------------------------------------------------
3. Cameroun (4, 3, 1, 1, 1, 4, 3, +1) (-1)
4. Île Maurice (0, 3, 0, 0, 3, 1, 13, -12) (-)

Situation :
Le Sénégal a remporté le match au sommet dans ce groupe face au Cameroun (1-0) en marquant dans les toutes dernières minutes. Avec ce succès, les Sénégalais, qui ont pour l'instant fait carton plein, s'envolent en tête de leur groupe avec cinq points d'avance sur la RD Congo et surtout sur leur adversaire du jour. Le Cameroun est désormais en difficulté : non seulement il a perdu l'occasion de s'emparer de la première place mais il est désormais troisième, devancé (en raison d'une attaque moins prolifique) par la RD Congo qui a largement battu la faible équipe de l'Île Maurice (3-0).


Groupe F : facile pour le Burkina Faso

Derniers résultats :
Burkina Faso – Namibie : 4-0
(Alain Traoré (26', 47', 79'), Richard Gariseb (73' csc))
(exempt : Gambie)

À suivre :
Namibie – Burkina Faso
(exempt : Gambie)

Classement :
1. Burkina Faso (6, 2, 2, 0, 0, 7, 1, +6) (-)
--------------------------------------------------
2. Gambie (3, 2, 1, 0, 1, 4, 4, 0) (-)
--------------------------------------------------
3. Namibie (0, 2, 0, 0, 2, 1, 7, -6) (-)

Situation :
Un seul match se jouait dans ce groupe qui ne compte que trois équipes. Le Burkina Faso a largement battu la Namibie (4-0) grâce notamment à un triplé d'Alain Traoré, le joueur d'Auxerre. Les Burkinabés confortent leur place de leader avec désormais trois points d'avance sur la Gambie et six sur la Namibie, quasiment éliminée.


Groupe G : l'Égypte s'enfonce

Derniers résultats :
Afrique du Sud – Égypte : 1-0 (Katlego Mphela (90'+3'))

Niger – Sierra Leone : 3-1 (NIG : Issoufou Dante (64'), Modibo Sidibé (79'), Daouda Kamilou (89') ; SIL : Mohamed Bangura (23'))

À suivre :

Égypte – Afrique du Sud ; Sierra Leone – Niger

Classement :
1. Afrique du Sud (7, 3, 2, 1, 0, 3, 0, +3) (-)
----------------------------------------------------
2. Niger (6, 3, 2, 0, 1, 4, 3, +1) (-)
----------------------------------------------------
3. Sierra Leone (2, 3, 0, 2, 1, 2, 4, -2) (-)
4. Égypte (1, 3, 0, 1, 2, 1, 3, -2) (-)

Situation :
En s'inclinant en toute fin de match en Afrique du Sud (0-1), l'Égypte, triple tenante du titre, vient peut-être de dire adieu à une participation à la CAN 2012. Elle est toujours lanterne rouge du groupe et compte désormais six points de retard sur son adversaire du jour, leader du groupe, et cinq sur le Niger, deuxième, qui peut continuer à y croire après sa victoire sur la Sierra Leone (3-1).


Groupe H : la Côte d'Ivoire toujours sereine

Derniers résultats :
Côte d'Ivoire – Bénin : 2-1 (CIV : Didier Drogba (45', 76') ; BEN : Séïdath Tchomogo (14'))

Rwanda – Burundi : 3-1 (RWA : Jean-Claude Iranzi (44'), Elias Uzamukunda (70' sp), Eric Gasana (90') ; BUR : Olivier Bahati (45'))

À suivre :
Bénin – Côte d'Ivoire ; Burundi – Rwanda

Classement :
1. Côte d'Ivoire (9, 3, 3, 0, 0, 6, 1, +5) (-)
--------------------------------------------------
2. Bénin (4, 3, 1, 1, 1, 5, 3, +2) (-)
--------------------------------------------------
3. Rwanda (3, 3, 1, 0, 2, 3, 7, -4) (+1)
4. Burundi (1, 3, 0, 1, 2, 2, 5, -3) (-1)

Situation :
Trois matchs, trois victoires pour la Côte d'Ivoire. Didier Drogba (auteur d'un doublé) et ses coéquipiers se sont imposés face à leur dauphin, le Bénin (2-1, à Accra au Ghana en raison de la situation politique toujours tendue dans le pays) sur lequel ils comptent désormais cinq points d'avance. La qualification n'est plus très loin. En s'imposant dans un derby face au Burundi (3-1), le Rwanda se relance dans la course à la deuxième place.


Groupe I : le Ghana et le Soudan ne lâchent rien

Derniers résultats :
Congo – Ghana : 0-3 (Prince Tagoe (5'), Dominic Adiyah (26'), Sulley Muntari (68'))

Soudan – Swaziland : 3-0 (Mohammed Bisha (2', 63'), Mohamed Tahir (90'))

À suivre :
Ghana – Congo ; Swaziland - Soudan

Classement :
1. Ghana (7, 3, 2, 1, 0, 6, 0, +6) (-)
-------------------------------------------------
2. Soudan (7, 3, 2, 1, 0, 5, 0, +5) (-)
-------------------------------------------------
3. Congo (3, 3, 1, 0, 2, 3, 6, -3) (-)
4. Swaziland (0, 3, 0, 0, 3, 1, 9, -8) (-)

Situation :
3-0, c'était le tarif de cette journée. C'est sur ce score que les deux leaders du groupe se sont imposés : le Ghana au Congo et le Soudan contre le Swaziland. Les deux équipes comptent toutes les deux sept points et n'ont toujours pas encaissé de buts. Le Ghana est toutefois en tête grâce à sa meilleure différence de buts. La première place devrait en toute logique se jouer entre les Ghanéens et les Soudanais car derrière, le Congo et surtout le Swaziland semblent être hors course.


Groupe J : l'Ouganda trace sa route

Derniers résultats :
Kenya – Angola : 2-1 (KEN : Jamal Mohamed (57'), McDonald Mariga (90'+1') ; ANG : Manucho (19'))

Guinée-Bissau – Ouganda : 0-1 (David Obua (22'))

À suivre :
Angola – Kenya ; Ouganda - Guinée-Bissau

Classement :
1. Ouganda (7, 3, 2, 1, 0, 4, 0, +4) (-)
---------------------------------------------------
2. Kenya (4, 3, 1, 1, 1, 2, 2, 0) (+2)
---------------------------------------------------
3. Angola* (3, 3, 1, 0, 2, 2, 5, -3) (-1)
4. Guinée-Bissau* (3, 3, 1, 0, 2, 1, 2, -1) (-1)
*Confrontations directes : ANG 1-0 GBU

Situation :
Brillant vainqueur en Guinée-Bissau (1-0) l'Ouganda est toujours leader du groupe. Le nom de son dauphin a en revanche changé : en battant l'Angola (2-1), le Kenya est désormais deuxième et a rendu très difficile la situation pour son adversaire du jour. Si l'Ouganda semble avoir pris le large, rien n'est fait en revanche en ce qui concerne la deuxième place puisque les trois autres équipes du groupe se tiennent en un point.


Groupe K : le Botswana l'a fait !

Derniers résultats :
Malawi – Togo : 1-0 (Moses Chavula (18'))

Tchad – Botswana : 0-1 (Jerome Ramalthkwane (50'))
(exempt : Tunisie)

À suivre :
Tunisie – Tchad ; Botswana – Malawi (exempt : Togo)

Classement :
1. Botswana (16, 6, 5, 1, 0, 7, 2, +5) (-) (Q)
2. Malawi (9, 5, 2, 3, 0, 11, 6, +5) (+1) (+1)
-----------------------------------------------------
3. Tunisie (7, 5, 2, 1, 2, 7, 6, +1) (-1)
4. Togo (3, 6, 0, 3, 3, 5, 8, -3) (-) (E)
5. Tchad (2, 6, 0, 2, 4, 5, 13, -8) (-) (E)

Situation :
Grâce à un nouveau but de Jerome Ramalthkwane, son héros dans ces éliminatoires, le Botswana est devenu la première équipe qualifiée sur le terrain pour la Coupe d'Afrique des Nations 2012 en allant gagner au Tchad (1-0). Une première pour cette équipe qui auparavant n'avait pas participé à la moindre phase finale ! Derrière la sélection d'Afrique australe, le Malawi a chipé la deuxième place à la Tunisie en battant le Togo (1-0). Autre conséquence de ces résultats : le Tchad et surtout le Togo sont d'ores et déjà assurés de ne pas participer à la prochaine CAN.


Classement des deuxièmes

Résultats :
(deuxièmes face aux derniers, dans les groupes à quatre équipes)
A : Mali – Liberia : 2-1
B : Nigeria – Madagascar : 2-0
C : Zambie – Comores : 4-0
D : Algérie – Tanzanie : 1-1
E : RD Congo – Île Maurice : 3-0
G : Niger – Égypte : 1-0
H : Bénin – Burundi : 1-1
I : Soudan – Swaziland : 3-0
J : Guinée-Bissau – Kenya : 1-0

Classement :
1. Soudan (4, 2, 1, 1, 0, 2, 0, +2)
2. Kenya (4, 2, 1, 1, 0, 2, 1, +1)
------------------------------------------------
3. Nigeria (3, 2, 1, 0, 1, 4, 1, +3)
4. Bénin (3, 2, 1, 0, 1, 4, 2, +2)
5. Zambie (3, 2, 1, 0, 1, 2, 1, +1)
6. Gambie (3, 2, 1, 0, 1, 4, 4, 0)
7. Niger (3, 2, 1, 0, 1, 3, 3, 0)
8. Tanzanie (3, 2, 1, 0, 1, 2, 2, 0)
9. Mali (3, 2, 1, 0, 1, 1, 2, -1)
10. RD Congo (1, 2, 0, 1, 1, 3, 5, -2)


Karim

Partager cet article

Repost0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 15:58

Partager cet article

Repost0
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 21:34

Durant la trêve internationale, fin mars, ont été jouées deux journées d'éliminatoires de l'Euro 2012. À désormais un peu plus d'un an du grand rendez-vous, nous sommes désormais arrivés à mi-parcours. Voici un point sur la situation.


Groupe A : l'Allemagne s'envole, la Belgique se place


Derniers résultats:
Allemagne – Kazakhstan : 4-0 (Miroslav Klose (3', 88'), Thomas Müller (25', 43'))
Autriche – Belgique : 0-2 (Axel Witsel (6', 50'))
Turquie – Autriche : 2-0 (Arda Turan (28'), Gökhan Gönul (78'))
Belgique – Azerbaïdjan : 4-1 (BEL : Jan Vertonghen (12'), Timmy Simons (32' sp), Nacer Chadli (45'+1'), Jelle Vossen (74') ; AZE : Ruslan Abushev (16'))

À suivre :
3 juin : Autriche – Allemagne ; Belgique – Turquie ; Kazakhstan – Azerbaïdjan
7 juin : Azerbaïdjan – Allemagne

Classement :
(Points, matchs joues, victoires, nuls, defaites, buts marques, buts encaisses, difference de buts) (évolution par rapport à la journée précédente)
1. Allemagne (15, 5, 5, 0 0, 17, 1, +16) (-)
------------------------------------------------------------
2. Belgique (10, 6, 3, 1, 2, 14, 9, +5) (+2)
------------------------------------------------------------
3. Turquie (9, 5, 3, 0, 2, 8, 6, +2) (-)
4. Autriche (7, 5, 2, 1, 2, 9, 8, +1) (-2)
5. Azerbaïdjan (3, 4, 1, 0, 3, 3, 13, -10) (-)
6. Kazakhstan (0, 5, 0, 0, 5, 0, 14, -14) (-)

Situation :
En battant largement le modeste Kazakhstan (4-0), l'Allemagne se rapproche de plus en plus de la qualification. Elle a en effet remporté tous ses matchs, elle compte effet cinq points d'avance sur son dauphin, la Belgique (qui compte un match de plus) mais elle affiche surtout une telle assurance et une telle facilité que l'on se demande bien qui pourrait la rattraper. Derrière l'Allemagne, c'est la Belgique qui a réalisé la bonne opération, en remportant ses deux matchs face à l'Azerbaïdjan (4-1) et surtout en Autriche (2-0). Des résultats qui lui permettent de s'emparer de la deuxième place. Méfiance tout de même puisque la Turquie n'est qu'à un point et compte un match de retard. Les Turcs se sont distingués en battant l'Autriche (2-0), la grande perdante de la journée avec ses deux défaites alors qu'elle avait les moyens de réaliser une excellente opération.


Groupe B : la Russie tombe de son piédestal mais garde ses chances

Derniers résultats:
Arménie – Russie : 0-0
Andorre – Slovaquie : 0-1(Filip Šebo (21'))
Irlande – Macédoine : 2-1(IRL : Aiden McGeady (2'), Robbie Keane (21') ; MAC : Ivan Trickovski (45'))

À suivre :
4 juin : Russie – Arménie ; Slovaquie – Andorre ; Macédoine – Irlande

Classement :
1. Slovaquie* (10, 5, 3, 1, 1, 5, 4, +1) (+3)
----------------------------------------------------
2. Russie* (10, 5, 3, 1, 1, 6, 3, +3) (-1)
----------------------------------------------------
3. Irlande* (10, 5, 3, 1, 1, 9, 6, +3) (-1)
4. Arménie (8, 5, 2, 2, 1, 9, 4, +5) (-1)
5. Macédoine (4, 5, 1, 1, 3, 5, 6, -1) (-)
6. Andorre (0, 5, 0, 0, 5, 1, 12, -11) (-)
* Confrontations directes : RUS 0-1 SLQ ; IRL 2-3 RUS ; SLQ 1-1 IRL

Situation :
Alors qu'elle est actuellement dans une spirale négative, la Russie avait beaucoup à perdre en Arménie. Et malgré une certaine domination, elle n'est pas parvenu à s'imposer dans le Caucase (0-0). Conséquence : les Russes perdent leur place de leader au profit de la Slovaquie et voient l'Irlande revenir. Les outsiders du groupe l'ont tous les deux emporté respectivement en Andorre (1-0) et contre la Macédoine (2-1). Les trois équipes comptent toutes dix points mais grâce à la différence particulière les Slovaques sont en tête devant la Russie et l'Irlande. L’Arménie est légèrement décrochée mais elle ne compte que deux points de retard sur le trio de leaders. Le suspense reste entier.


Groupe C : l'Italie et les autres

Résultats:
Slovénie – Italie : 0-1 (Thiago Motta (73'))
Serbie – Irlande du Nord : 2-1 (SER : Marko Pantelić (65'), Zoran Tošić (74'))
Estonie – Serbie : 1-1 (EST : Konstantin Vassilijev (84') ; SER : Marko Pantelić (38'))
Irlande du Nord – Slovénie : 0-0

À suivre :
3 juin : Italie – Estonie ; Îles Féroé – Slovénie
7 juin : Îles Féroé – Estonie

Classement :
1. Italie (13, 5, 4, 1, 0, 11, 1, +10) (-)
---------------------------------------------------
2. Slovénie (8, 6, 2, 2, 2, 7, 4, +3) (-)
---------------------------------------------------
3. Serbie (8, 6, 2, 2, 2, 8, 9, -1) (+2)
4. Estonie (7, 5, 2, 1, 2, 7, 6, +1) (-1)
5. Irlande du Nord (6, 5, 1, 3, 1, 3, 3, 0) (-1)
6. Îles Féroé (1, 5, 0, 1, 4, 3, 16, -13) (-)

Situation :
En gagnant en Slovénie (1-0), l'Italie a réalisé LA bonne opération. Elle compte désormais cinq points d'avance sur ses deux poursuivants, qui comptent tous les deux un match de plus. La Slovénie n'a pu se rattraper en Irlande du Nord (0-0) tandis que la Serbie s'est complètement relancée en battant ces mêmes nord-irlandais (2-1) même si elle a manqué l'occasion de s'emparer seule de la deuxième place en concédant le nul en Estonie (1-1). Mais les deux anciennes républiques yougoslaves restent sous la menace de l'Estonie et de l'Irlande du Nord, respectivement à un et deux points, avec un match en moins. On se dirige donc vers une lutte à quatre pour une place en barrages.


Groupe D : l'incertitude

Derniers résultats:
Luxembourg – France : 0-2 (Philippe Mexès (28'), Yoann Gourcuff (72'))
Bosnie-Herzégovine – Roumanie : 2-1 (BOS : Vedad Ibišević (63'), Edin Džeko (83') ; ROU : Ciprian Marica (29'))
Albanie – Biélorussie : 1-0 (Hamdi Salihi (62'))
Roumanie – Luxembourg : 3-1 (ROU : Adrian Mutu (24', 68'), Ianis Zicu (78') ; LUX : Lars Gerson (22'))

À suivre :
3 juin : Biélorussie – France ; Roumanie – Bosnie-Herzégovine
7 juin : Bosnie-Herzégovine – Albanie ; Biélorussie – Luxembourg

Classement :
1. France (12, 5, 4, 0, 1, 8, 1, +7) (-)

----------------------------------------------------------
2. Biélorussie (8, 5, 2, 2, 1, 3, 1, +2) (-)
-----------------------------------------------------------
3. Albanie (8, 5, 2, 2, 1, 4, 4, 0) (-)
4. Bosnie-Herzégovine (7, 4, 2,1, 1, 6, 4, +2) (-)
5. Roumanie (5, 5, 1, 2, 2, 5, 6, -1) (-)
6. Luxembourg (1, 6, 0, 1, 5, 1, 11, -10)

Situation :
De son déplacement au Luxembourg, l'équipe de France retiendra plus la victoire (2-0) que la manière. Ces trois points ont en effet permis aux Bleus de poursuivre leur série victorieuse dans ces éliminatoires et de faire le trou par la même occasion sur la Biélorussie, battue en Albanie (0-1). Les Biélorusses sont désormais à quatre points mais de nouveaux concurrents viennent se mêler à la lutte. L'Albanie donc, à égalité de points avec la Biélorussie, mais aussi la Bosnie-Herzégovine, un point derrière le duo mais avec un match de moins et qui a réalisé une très bonne opération en battant (2-1) une Roumanie désormais en très mauvaise posture, même si sa victoire sur le Luxembourg quelques jours après (3-1) lui permet de rester en vie. Mais une incertitude risque de perturber ce classement puisque la Fédération bosnienne vient d'être suspendue par la FIFA et l'UEFA, en raison de son mode de fonctionnement (plus de détails
ici). Si la Bosnie-Herzégovine ne trouve pas de solution d'ici le 3 juin, jour de son prochain match, elle pourrait tout simplement être exclue de ces éliminatoires, ce qui redistribuerait les cartes.


Groupe E : la route se dégage pour les Pays-Bas

Derniers résultats:
Hongrie – Pays-Bas : 0-4(Rafael van der Vaart (8'), Ibrahim Afellay (45'), Dirk Kuyt (54'), Robin van Persie (62'))
Pays-Bas – Hongrie : 5-3(PBS : Robin van Persie (13'), Wesley Sneijder (61'), Ruud van Nistelrooy (73'), Dirk Kuyt (78', 81') ; HON : Gergely Rudolf (46'), Zoltán Gera (50', 75'))
Suède – Moldavie : 2-1(SUE : Mikael Lustig (30'), Sebastian Larsson (82') ; MOL : Alexandru Suvurov (90'+2'))

À suivre :
3 juin : Moldavie – Suède ; Saint-Marin – Finlande
7 juin : Suède – Finlande ; Saint-Marin – Hongrie

Classement :
1. Pays-Bas (18, 6, 6, 0, 0, 21, 5, +16) (-)
---------------------------------------------------
2. Suède (9
, 4, 3, 0, 1, 11, 5, +6) (+1)
---------------------------------------------------
3. Hongrie (9, 6, 3, 0, 3, 15, 13, +2) (-1)

4. Moldavie (6, 5, 2, 0, 3, 6, 5, +1) (-)

5. Finlande (3, 4, 1, 0, 3, 10, 6, +4) (-)

6. Saint-Marin (0, 5, 0, 0, 5, 0, 29, -29) (-)


Situation :
Les Pays-Bas ne devaient pas se manquer face à leur dauphin, la Hongrie. Et les vice-champions du monde ont parfaitement su faire le travail en battant par deux fois les Magyars (4-0 puis 5-3). Ces deux victoires permettent aux Néerlandais de prendre le large en tête de leur groupe et de continuer leur sans-faute (6 victoires en 6 matchs désormais). En battant difficilement la Moldavie (2-1), la Suède a réalisé une bonne opération puisqu'elle s'empare de la deuxième place, a égalité avec une Hongrie qui compte deux matchs de plus.



Groupe F : la Grèce prend les commandes, Israël se relance

Derniers résultats:
Géorgie – Croatie : 1-0(Levan Kobiashvili (90'))
Malte – Grèce : 0-1(Vasilís Torosídis (90'+5'))
Israël – Lettonie : 2-1(ISR : Elyaniv Barda (16'), Beram Kayal (81') ; LET : Kaspars Gorkšs (62'))
Israël – Géorgie : 1-0(Tal Ben Haim 2 (59'))

À suivre :
4 juin : Croatie – Géorgie ; Grèce – Malte ; Lettonie – Israël

Classement :
1. Grèce (11, 5, 3, 2, 0, 5, 2, +3) (+1)
---------------------------------------------
2. Croatie (10, 5, 3, 1, 1, 8, 2, +6) (-1)
---------------------------------------------
3. Israël (10, 6, 3, 1, 2, 8, 6, +2) (+1)
4. Géorgie (9, 6, 2, 3, 1, 4, 3, +1) (-1)
5. Lettonie (4, 5, 1, 1, 3, 4, 7, -3) (-)
6. Malte (0, 5, 0, 0, 5, 1, 10, -9) (-)

Situation :
Une histoire de fin de match. En Géorgie, c'est dans les dernières minutes que la Croatie a encaissé un but qui lui coûte sa première défaite (0-1) dans ces éliminatoires. Et c'est au bout des arrêts de jeu que la Grèce s'est imposée plus que laborieusement à Malte (1-0). Conséquence : les champions d'Europe 2004, toujours invaincus, prennent les commandes du groupe avec un point d'avance sur les Croates, relégués en deuxième position. Derrière ces deux favoris, Israël a réalisé la bonne opération en battant successivement la Lettonie (2-1) puis la Géorgie (1-0). L'équipe de Luis Fernandez est désormais troisième, a égalité de points avec la Croatie mais avec un match joué en plus.


Groupe G : l'Angleterre reprend les commandes

Derniers résultats:
Pays de Galles – Angleterre : 0-2(Frank Lampard (7' sp), Darren Bent (15'))
Bulgarie – Suisse : 0-0

À suivre :
Pas de matchs en juin

Classement :
1. Angleterre (10, 4, 3, 1, 0, 9, 1, +8) (+1)
---------------------------------------------------
2. Monténégro (10, 4, 3, 1, 0, 3, 0, +3) (-1)
---------------------------------------------------
3. Suisse (4, 4, 1, 1, 2, 5, 5, 0) (-)
4. Bulgarie (4, 4, 1, 1, 2, 1, 5, -4) (-)
5. Pays de Galles (0, 4, 0, 0, 4, 1, 8, -7) (-)

Situation :
En remportant le derby aux Pays de Galles (2-0), l'Angleterre a repris la première place du groupe au Monténégro (qui ne jouait pas) grâce à une meilleure différence de buts. Les deux équipes devraient lutter pour la première place, à moins qu'elles ne se qualifient toutes les deux par le jeu des meilleurs deuxièmes (voir par ailleurs). Car dans le même temps, la Bulgarie et la Suisse se sont quittées sur un nul (0-0) qui n'arrange aucune des deux équipes, désormais toutes deux à six points des leaders. Avec quatre défaites en autant de matchs, le Pays de Galles est quant à lui quasiment éliminé.

Groupe H : la bonne affaire... pour personne

Derniers résultats:
Norvège – Danemark : 1-1(NOR : Erik Huseklepp (81') ; DAN : Dennis Rommedahl (27'))
Chypre – Islande : 0-0

À suivre :
4 juin : Portugal – Norvège ; Islande – Danemark

Classement :
1. Norvège (10, 4, 3, 1, 0, 6, 3, +3) (-)
----------------------------------------------
2. Portugal (7, 4, 2, 1, 1, 10, 7, +3) (-)
----------------------------------------------
3. Danemark (7, 4, 2, 1, 1, 5, 4, +1) (-)
4. Chypre (2, 4, 0, 2, 2, 5, 8, -3) (-)
5. Islande (1, 4, 0, 1, 3, 2, 6, -4) (-)

Situation :
Le derby scandinave entre la Norvège et le Danemark a accouché d'un nul (1-1) qui n'arrange aucune des deux équipes. Les Norvégiens ont manqué l'occasion de poursuivre leur sans-faute et par la même occasion de creuser l'écart sur leurs poursuivants dans le groupe tandis que les Danois sont passé à côté de l'opportunité de prendre la deuxième place et de mettre la pression sur la Norvège. Sans jouer, le Portugal est donc le grand gagnant de cette journée : il reste deuxième sans être décroché. La lutte pour les deux premières places devrait du reste concerner les trois premiers du classement puisque Chypre et l'Islande, qui se sont affrontés samedi (0-0) sont déjà loin derrière.


Groupe I : l'Espagne en route vers l'Euro

Résultats:
Espagne – République Tchèque : 2-1(ESP : David Villa (69', 72' sp) ; RTC : Jaroslav Plašil (29'))
Lituanie – Espagne : 1-3(LIT : Marius Stankevičius (57') ; ESP : Xavi Hernández (19'), Tadas Kijanskas (70'), Juan Manuel Mata (83'))
République Tchèque – Liechtenstein : 2-0(Milan Baroš (3'), Michal Kadlec (70'))

À suivre :
3 juin : Liechtenstein – Lituanie

Classement :
1. Espagne (15, 5, 5, 0, 0, 15, 5, +10) (-)
----------------------------------------------------------
2. République Tchèque (9, 5, 3, 0, 2, 6, 3, +3) (-)
----------------------------------------------------------
3. Écosse (4, 4, 1, 1, 2, 4, 5, -1) (-)
4. Lituanie (4, 4, 1, 1, 2, 3, 6, -3) (-)
5. Liechtenstein (0, 3, 0, 0, 3, 1, 8, -7) (-)

Situation :
En remportant leurs deux matchs face à la République Tchèque (2-1) puis en Lituanie (1-3), les champions du monde et d'Europe en titre espagnols continuent leur sans-faute et ils comptent désormais six points d'avance sur leur dauphin, la République Tchèque. La qualification n'est plus très loin. Les Tchèques ont quant à eux conforté leur deuxième place en ayant su rebondir après leur défaite en Espagne pour battre le Liechtenstein (2-0). Avec cinq points d'avance sur l'Écosse et la Lituanie (qui comptent un match de moins), les Tchèques ont le temps de voir venir mais ils ne doivent pas se relâcher.


Classement des deuxièmes

Résultats :
(deuxièmes face aux derniers, dans les groupes à six équipes)
A : Kazakhstan – Belgique : 0-2
B : Andorre – Russie : 0-2
C : Slovénie – Îles Féroé : 5-1
D : Luxembourg – Biélorussie : 0-0
E : Suède – Saint-Marin : 6-0
F : Croatie – Malte : 3-0

Classement :
1. Monténégro (10, 4, 3, 1, 0, 3, 0, +3) (Entrée)
--------------------------------------------------------------
2. République Tchèque (9, 5, 3, 0, 2, 6, 3, +5) (+3)
3. Belgique (7, 5, 2, 1, 2, 12, 9, +3) (Entrée)
4. Portugal (7, 4, 2, 1, 1, 10, 7, +3) (-1)
5. Croatie (7, 4, 2, 1, 1, 5, 2, +3) (Entrée)
6. Biélorussie (7, 4, 2, 1, 1, 3, 1, +2) (-2)
7. Russie (7, 4, 2, 1, 1, 4, 3, +1) (Entrée)
8. Suède (6, 3, 2, 0, 1, 5, 5, 0) (Entrée)
9. Slovénie (4, 4, 1, 1, 2, 2, 3, -1) (-)




Partager cet article

Repost0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 16:47
Voici les transparents proposés par l'IAEA qui illustrent l'état des 6 tranches de l'ex-centrale de Fukushima Daiichi.

Partager cet article

Repost0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 16:43
Retrouvez la présentation de l'AIEA sur les mesures radiologiques dans le milieu marin au large de Fukushima :

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : BLOGaL
  • BLOGaL
  • : Le BLOGaL vous dit tout sur les véhicules électriques depuis 2008. Nous avons organisé le 5 décembre 2013 à Marseille une conférence sur les voitures électriques et à prolongateur d'autonomie à hydrogène (pile à combustible). Nous soutenons les projets innovants et non carbonés de mobilité.
  • Contact

BLOGaL in english ou autres ?

 

l'hebdo du BLOGaL