Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 22:17

Retrouvez la première et la deuxième partie de cet article.

 

 

FK Rostov : avec ambition
Revenu en Premier-Liga en 2008, le FK Rostov a assuré tranquillement son maintien en 2010 en terminant à la neuvième place après s'être maintenu de justesse l'année précédente. Le club de la grande ville du sud du pays (Rostov-sur-le-Don est, avec près de 1,1 million d'habitants, la dixième ville russe) va désormais tenter de viser plus haut et pourquoi pas faire aussi bien qu'en 1998, quand il avait obtenu la sixième place, son meilleur classement jusqu'alors.
Le recrutement semble plutôt bien pensé et va dans ce sens, avec notamment l'arrivée des milieux de terrain internationaux russes Alexeï Rebko (24 ans, prêté par le Dynamo Moscou) et Oleg Ivanov (24 ans, ex-Krylya Sovetov Samara) ainsi que celle de l'international lituanien Edgaras
Česnauskis (27 ans, ex-Dynamo Moscou). Un vétéran a également rejoint cette équipe. Âgé de 34 ans, l'ancien international Dmitri Kiritchenko, le meilleur buteur des championnats 2002 et 2005 et détenteur du record du but le plus rapide marqué en phase finale d'un Euro (1), a quitté un Saturn en faillite. Meilleur buteur en activité de l'histoire de la Premier-Liga (119 buts en 336 matchs), il tentera d'apporter son expérience et son sens du but toujours aiguisé à l'attaque du FK Rostov.

(1) Le 20 juin 2004, à l'occasion du dernier match du groupe A de l'Euro 2004 entre la Russie et le futur champion d'Europe grec, Kiritchenko a ouvert le score au bout de deux minutes de jeu, pour une victoire finale (2-1) des Russes

Anji Makhatchkala : l'attraction
Tout le monde ne parle que de lui ! Parti des Corinthians, il a fait un choix surprenant en choisissant de rejoindre le club de la capitale de la dangereuse République du Daguestan (située dans le Caucase), qui a pourtant assuré de justesse son maintien en 2010.
Il s'agit bien sur de Roberto Carlos. Âgé de presque 38 ans, le célèbre latéral gauche brésilien a signé à Anji Makhatchkala un contrat en or ! Son arrivée a été rendue possible par l'arrivée, en janvier dernier, du milliardaire Souleymane Kerimov. Originaire du Daguestan, ce dernier a fait fortune dans le pétrole et a décidé d'investir dans le club phare de sa région natale. Ainsi, dans le sillage de Roberto Carlos, de nombreux autres joueurs sont arrivés. Citons entre autres les internationaux brésiliens Jucilei (22 ans, ex-Corinthinans) et Diego Tardelli (25 ans, ex-Atletico Mineiro), la révélation ouzbèke de la dernière Coupe d'Asie des Nations Odil Akhmedov (23 ans, prêté par le Pakhtakor Tachkent), ainsi que l'international marocain Mbark Boussoufa (26 ans, ex-Anderlecht), meilleur joueur du championnat belge en 2006, 2009 et 2010. Une vraie dream-team sur le papier ! Mais des individualités n'ont pas toujours suffi à constituer une équipe.

Terek Grozny : l'attraction (bis)
C'est à croire que décidément, le Caucase est une destination à la mode. Après le Daguestan et Makhatchkala, c'est la Tchétchénie et le Terek Grozny qui ont constitué l'autre attraction de cette intersaison. Pourtant, le Terek Grozny n'a pas réalisé de grosses performances la saison dernière, assurant lui aussi son maintien de justesse.
Mais le club, propriété du sulfureux président tchétchène Ramzan Kadyrov, a réussi l'un des gros coups du mercato. Pas sur le terrain, mais sur le banc de touche où l'ancien international néerlandais Ruud Gullit, Ballon d'Or en 1987, est arrivé. Car du côté des joueurs, le marché a été assez calme. L'arrivée de Gullit sur le banc est en fait au cœur d'une vaste opération de communication visant à promouvoir le club. Autre exemple : récemment, Ramzan Kadyrov a notamment réussi à attirer d'anciennes vedettes brésiliennes à Grozny pour un match d'exhibition face à une sélection tchétchène.

Krylya Sovetov Samara : pour repartir du bon pied ?
Bien qu'étant assez irrégulier, le Krylya Sovetov Samara a réussi a faire son trou dans le football russe. Il a en outre toujours évolué dans l'élite et est même parvenu a réaliser parfois de bonnes performances comme en 2001 et 2002 (cinquième), en 2004 (troisième) ou encore en 2008 (sixième). Mais le club de Samara, sixième ville du pays (1,15 million d'habitants) située sur les bords de la Volga, a vécu une saison 2010 difficile, frôlant le dépôt de bilan et se maintenant de justesse.
Décidé a ne pas revivre une saison cauchemar, le Krylya Sovetov (les « ailes soviétiques ») a décidé de faire table rase du passé. Exit notamment le capitaine Rouslan Adjindjal (36 ans) ou encore le gardien chilien Eduardo Lobos (29 ans). Le brassard a été confié au jeune Ivan Taranov (24 ans) tandis que de nouveaux joueurs sont arrivés, parmi lesquels l'attaquant slovène du Nacional Madère Nejc Pe
čnik (25 ans) ainsi que le gardien international algérien Raïs M'Bolhi (24 ans, natif de Paris et passé notamment par la réserve marseillaise) qui sera le premier joueur dans l'histoire à représenter l'Algérie en Premier-Liga. Le Krylya Sovetov Samara comptera aussi dans ses rangs le seul joueur français à évoluer dans l'élite russe : Steeve Joseph-Reinette. Âgé de 27 ans, l'ancien joueur de Guingamp est prêté par le club bulgare du Slavia Sofia qui l'avait déjà prêté à un club russe la saison dernière : le Sibir Novossibirsk.

Amkar Perm : encore une saison galère ?
La vie n'a pas été de tout repos pour ce club depuis son accession à l'élite, en 2004. L'Amkar Perm a toujours du se battre pour le maintien et sa seule saison vraiment probante, en 2008 (quatrième, avec une place en Ligue Europa !) n'a été qu'un feu de paille. La saison dernière, l'Amkar était même relégable jusqu'à l'avant dernière journée, ne se sauvant de justesse qu'à la différence de buts. Pire encore, le club était au bord du dépôt de bilan quelques mois plus tard mais est parvenu de justesse (encore une fois) à trouver un repreneur.
On ne voit guère la situation se redresser cette saison. L'équipe entrainée par le Tadjik Rashid Rakhimov n'a guère recruté au mercato et a en plus vu son buteur bulgare Martin Kushev rentrer au pays.

Kouban Krasnodar : enfin le maintien ?
Jouons encore au jeu des comparaisons. Si le Spartak Moscou peut être comparé à Marseille, le Kouban Krasnodar aurait plutôt comme équivalent en France les Metz et Strasbourg d'il y a quelques années : des équipes trop fortes pour la deuxième division mais qui ne parviennent jamais à se maintenir à l'étage supérieur. Le Kouban Krasnodar a été ainsi incapable de demeurer plus d'un an dans l'élite. Sa dernière visite en Premier-Liga remonte à 2009 et le club du sud avait terminé à l'avant dernière place... avant de survoler la deuxième division (24 victoires, 8 nuls et 6 défaites en 38 matchs) l'an dernier, pour de nouveau remonter.
Arrivera t-il enfin à se maintenir plus d'une saison dans l'élite ? Le Kouban Krasnodar possède en tout cas une équipe capable de relever ce défi, entraînée qui plus est par un coach prestigieux en la personne de Dan Petrescu, l'ancien défenseur international roumain de Chelsea. L'effectif, qui possédait déjà quelques internationaux, s'est renforcé avec les arrivées notamment de l'international roumain Dacian Varga (26 ans, ex-Rapid Bucarest) et du grand (2,03m !) attaquant ivoirien Lacina Traoré (20 ans, ex-CFR Cluj).

Volga Nijni Novgorod : première !
Quatrième ville de Russie avec 1,3 million d'habitants, Nijni Novgorod n'avait plus placé de club en Premier-Liga depuis 2000 et la relégation du Lokomotiv local. Une anomalie corrigée par la montée, cette saison, du Volga Nijni Novgorod, deuxième de deuxième division en 2010, qui fera à cette occasion ses grands débuts dans l'élite russe.
On ne sait pas si cette équipe, entraînée par l'ancien international russe Omari Tetradze (ancien de l'AS Rome) sera armée pour se maintenir. Elle a en tout cas beaucoup recruté, avec quelques joueurs habitués du championnat russe comme le défenseur géorgien Lasha Salukvadze (29 ans, ex-Roubine Kazan), l'expérimenté milieu de terrain Rouslan Adjindjal (36 ans, ex-Krylya Sovetov Samara) ou encore l'avant-centre bosniaque Mersudin Ahmetović (26 ans, ex-FK Rostov). Et parmi ces nombreux arrivants se trouve un ancien joueur du championnat de France : Marc Crosas. Arrivé en provenance du Celtic Glasgow, le joueur formé à Barcelone, 23 ans, a fait un bref passage par Lyon au cours du premier semestre 2009. Il démontre par ce transfert qu'être formé à la
Masian'implique pas forcément que l'on fera une grande carrière par la suite.

FK Krasnodar : un parfum de scandale
Comment un club qui n'a terminé que cinquième d'une deuxième division où seules deux équipes peuvent monter a t-il pu accéder à la division supérieure ? Petit retour en arrière : fin 2010, le Saturn Oblast de Moscou est criblé de dettes et fait faillite, déclarant par la même occasion forfait pour la saison 2011. Il reste donc une place de libre en Premier-Liga. Plusieurs options s'offrent aux pontes de la RFPL (l'équivalent russe de la LFP). Faut-il laisser l'Alania Vladikavkaz, quinzième et premier relégable, se maintenir ? Faut-il accorder l'accession au FK Nijni Novgorod, troisième de la deuxième division ? Au terme d'une longue réunion, la Ligue choisit finalement de faire monter le FK Krasnodar sous prétexte que celui-ci présente de meilleures garanties financières. Quoi de plus normal quand on a à sa tête Sergueï Galitski, milliardaire et copropriétaire de la chaîne de magasins « Magnit » ? Celui-ci a sans doute du œuvrer en coulisses pour défendre les intérêts de son club. Et voilà comment le tout jeune FK Krasnodar (fondé en 2007 !) s'est retrouvé en Premier-Liga. Cette accession permet par la même occasion à Krasnodar, qui n'est pourtant que la dix-huitième ville de Russie (650.000 habitants), d'être la seule ville, avec Moscou, à disposer de plus d'un club dans l'élite.
Le FK Krasnodar n'a en tout cas pas tenu compte du scandale qui a entouré sa promotion au moment de recruter. De nombreux joueurs sont arrivés, parmi lesquels les milieux de terrain Nikola Drinčić (26 ans, ex-Spartak Moscou), Alexandr Erokhine (21 ans, ex-Sheriff Tiraspol (Moldavie)) et le vétéran biélorusse Alexandr Koultchi (37 ans, ex-FK Rostov), ainsi que le buteur arménien Yura Movsisyan (23 ans, ex-Randers (Danemark)).


Mon pronostic
Les quatre gros moscovites (CSKA, Dynamo, Lokomotiv et Spartak) ainsi que le Zenit Saint-Pétersbourg et le Roubine Kazan devraient faire partie des huit équipes qui seront dans le groupe pour l'Europe et le titre. Du reste, je vois bien le Tom Tomsk et l'Anji Makhatchkala créer la surprise et accéder à ce groupe.

Programme de la première journée
12 mars :12h00 :Anji Makhatchkala – FK Krasnodar
14h15 :Spartak Naltchik – Krylya Sovetov Samara
16h15 :Lokomotiv Moscou – Dynamo Moscou
13 mars :12h00 :Kouban Krasnodar – Roubine Kazan
14h15 :CSKA Moscou – Amkar Perm
16h30 :Terek Grozny – Zenit Saint-Pétersbourg
14 mars :16h45 :Volga Nijni Novgorod – Tom Tomsk
17h30 :FK Rostov – Spartak Moscou

 

Retrouvez la première et la deuxième partie de cet article.

 

Karim

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : BLOGaL
  • BLOGaL
  • : Le BLOGaL vous dit tout sur les véhicules électriques depuis 2008. Nous avons organisé le 5 décembre 2013 à Marseille une conférence sur les voitures électriques et à prolongateur d'autonomie à hydrogène (pile à combustible). Nous soutenons les projets innovants et non carbonés de mobilité.
  • Contact

BLOGaL in english ou autres ?

 

l'hebdo du BLOGaL