Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 00:48

En club comme en sélection, l'Europe domine incontestablement le football mondial. Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 dans cette zone était très attendu, si bien que la FIFA l'a fait passer en toute fin de programme lors de la cérémonie du tirage au sort au Brésil, pays organisateur de la compétition. Pour plus de suspense et pour tenir plus de spectateurs en haleine. Décryptage.



Classement FIFA de la zone (juillet 2011)


Il a servi intégralement à établir les chapeaux lors du tirage au sort. On notera la domination des nations européennes sur le football mondiale, confirmée par les deux dernières Coupes du Monde. Le podium est 100% européen. Le Vieux continent place également sept équipes dans le top 10 et 13 dans le top 20.

1. Espagne (1)

2. Pays-Bas (2)

3. Allemagne (3)

4. Angleterre (6)

5. Portugal (7)

6. Italie (8)

7. Croatie (9)

8. Norvège (12)

9. Grèce (13)

10. France (15)

11. Monténégro (17)

12. Russie (18)

13. Suède (19)

14. Danemark (21)

15. Slovénie (22)

16. Turquie (24)

17. Serbie (27)

18. Slovaquie (29)

19. Suisse (30)

20. Israël (32)

21. Irlande (33)

22. Belgique (37)

23. République Tchèque (38)

24. Bosnie-Herzégovine (41)

25. Biélorussie (42)

26. Ukraine (45)

27. Hongrie (47)

28. Bulgarie (48)

29. Roumanie (53)

30. Géorgie (57)

31. Lituanie (58)

32. Albanie (59)

33. Écosse (61)

34. Irlande du Nord (62)

35. Autriche (66)

36. Pologne (69)

37. Arménie (70)

38. Finlande (75)

39. Estonie (79)

40. Chypre (80)

41. Lettonie (83)

42. Moldavie (85)

43. Macédoine (96)

44. Azerbaïdjan (111)

45. Îles Féroé, Pays de Galles (112)

47. Liechtenstein (118)

48. Islande (121)

49. Kazakhstan (126)

50. Luxembourg (128)

51. Malte (173)

52. Andorre, Saint-Marin (203)


Éliminatoires

Ici, pas de premier tour, ni de deuxième, ni de troisième. Non, simplement une seule phase éliminatoire, ce qui est beaucoup plus lisible. Il est vrai qu'il est beaucoup plus simple d'organiser ainsi les qualifications lorsque beaucoup d'équipes sont qualifiées, comme c'est le cas en Europe.
Les premiers de chaque groupe seront directement qualifiés pour la Coupe du Monde 2014. Les huit meilleurs deuxièmes devront passer par une phase de barrages dont les quatre vainqueurs iront au Brésil.
Les chapeaux ont été organisés selon le classement FIFA de juillet 2011. La composition de ces chapeaux a fortement été commentée, notamment en raison de la présence de la France dans le chapeau 2. Autre surprise : la présence du Pays de Galles dans le sixième chapeau aux côtés des équipes les plus faibles du continent.
Les matchs auront lieu de septembre 2012 (avec éventuellement quelques matchs en août) à octobre 2013. Les barrages se dérouleront en novembre 2013.

Chapeaux :
Chapeau 1 :Espagne, Pays-Bas, Allemagne, Angleterre, Portugal, Italie, Croatie, Norvège, Grèce
Chapeau 2 :France, Monténégro, Russie, Suède, Danemark, Slovénie, Turquie, Serbie, Slovaquie
Chapeau 3 :Suisse, Israël, Irlande, Belgique, République Tchèque, Bosnie-Herzégovine, Biélorussie, Ukraine, Hongrie
Chapeau 4 :Bulgarie, Roumanie, Géorgie, Lituanie, Albanie, Écosse, Irlande du Nord, Autriche, Pologne
Chapeau 5 :Arménie, Finlande, Estonie, Chypre, Lettonie, Moldavie, Macédoine, Azerbaïdjan, Îles Féroé
Chapeau 6 :Pays de Galles, Liechtenstein, Islande, Kazakhstan, Luxembourg, Malte, Andorre, Saint-Marin

Groupes :

Tentative d'analyse groupe par groupe, avec toutes les précautions nécessaires sachant que ces éliminatoires ne démarreront que dans un an (les éliminatoires européens seront les derniers à démarrer). Les situations pourraient évoluer d'ici là.

Groupe A :Croatie, Serbie, Belgique, Écosse, Macédoine, Pays de Galles
Peut-être l'un des groupes les plus équilibrés de ces éliminatoires. Les deux grands rivaux balkaniques, la Croatie et la Serbie, partent favoris du groupe mais la Belgique sera un sérieux outsider avec l'émergence de sa jeune génération. Enfin, il conviendra de ne pas sous-estimer les deux nations britanniques du groupe, l'Écosse et le Pays de Galles.

Groupe B :Italie, Danemark, République Tchèque, Bulgarie, Arménie, Malte
L'Italie part favorite de ce groupe mais ce tirage pourrait s'avérer plus difficile qu'il n'y paraît. Le Danemark, la République Tchèque et la Bulgarie ont en effet de sérieux arguments à faire valoir mais reste à voir si l'une de ces trois équipes saura mettre la sélection italienne en difficulté.

Groupe C :Allemagne, Suède, Irlande, Autriche, Îles Féroé, Kazakhstan
L'Allemagne semble être la mieux placée pour décrocher sa qualification directe. Si la Suède et l'Irlande voire l'Autriche semblent être de vrais outsiders, ils ne paraissent pas suffisamment armés pour mettre en difficulté une jeune sélection allemande actuellement sure de sa force et quasiment invincible.

Groupe D :Pays-Bas, Turquie, Hongrie, Roumanie, Estonie, Andorre
Vice-champions du monde en titre (et leaders du classement FIFA du mois d'août !), les Pays-Bas sont dans une telle spirale positive que l'on ne voit pas comment la première place du groupe pourraient leur échapper. La Turquie et la Roumanie seront les principaux rivaux des Néerlandais mais ils devront sans doute se battre pour la deuxième place.

Groupe E :Norvège, Slovénie, Suisse, Albanie, Chypre, Islande
Un groupe également très équilibré. Trois équipes peuvent prétendre à la première place : la Norvège, la plus faible des têtes de série, la Slovénie et la Suisse. La lutte devrait uniquement concerner ces trois équipes car les poursuivants semblent loin du niveau.

Groupe F :Portugal, Russie, Israël, Irlande du Nord, Azerbaïdjan, Luxembourg
Le Portugal et la Russie devraient lutter pour la première place. Les Lusitaniens partent toutefois favoris, surtout s'ils se souviennent de leur victoire 7-1 face aux Russes lors des éliminatoires du Mondial 2006. La sélection russe devra du reste se méfier d'Israël et de l'Irlande du Nord qui seront de sérieux prétendants à la deuxième place.

Groupe G :Grèce, Slovaquie, Bosnie-Herzégovine, Lituanie, Lettonie, Liechtenstein
Avec la Norvège, la Grèce était l'autre tête de série sur laquelle les équipes des chapeaux inférieurs souhaitaient tomber. À raison ? Ce groupe semble en tout cas très équilibré et il devrait probablement se résumer à une lutte à trois entre la Grèce, la Slovaquie et la Bosnie-Herzégovine.

Groupe H :Angleterre, Monténégro, Ukraine, Pologne, Moldavie, Saint-Marin
Après le tirage au sort, toute l'Angleterre exprimait son soulagement. Pourtant, ces éliminatoires ne s'annoncent pas de tout repos pour les Britanniques avec la présence du Monténégro, qui cause bien des soucis aux Anglais dans les éliminatoires de l'Euro 2012, ainsi que celles des deux organisateurs du tournoi continental à venir, l'Ukraine et la Pologne. L'Angleterre devra sans doute faire composer d'ici là avec la fin (probable) de sa génération dorée. Une telle assurance semble donc un peu injustifiée à l'heure actuelle.

Groupe I :Espagne, France, Biélorussie, Géorgie, Finlande
À force d'enchainer les résultats médiocres, cela devait arriver : la France se retrouvait dans le chapeau 2, ce qui lui laissait 75% de chances, au bas mot, de tomber sur un gros morceau. Si les Bleus avaient été relativement épargnés lors du tirage au sort de la phase finale de Coupe du Monde 2010 (et encore, pour quel résultat !), ils n'ont pas eu autant de chance pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 puisque le sort lui a réservé la meilleure équipe du moment, championne d'Europe et du monde en titre, l'Espagne. Mais les autres équipes du groupe, la Biélorussie, la Géorgie et la Finlande, ne sont pas non plus des cadeaux. Autre difficulté : le fait d'être dans un groupe à cinq équipes. Un tel tirage était probablement ce qu'il pourrait arriver de pire pour les Bleus. Il faudra faire face à la meilleure équipe du monde tout en prenant soin de ne pas perdre de points face aux autres équipes du groupe, ce qui ne sera pas facile. Car ni la Biélorussie (cf. les éliminatoires de l'Euro 2012), ni la Géorgie, ni la Finlande ne sont des équipes face auxquelles on peut avoir l'assurance de prendre les trois points. Quelques motifs d'optimisme tout de même ? La France n'aura rien à perdre face aux Espagnols étant donné que tout autre résultat qu'une défaite sera considéré comme positif. Du reste, on ne sait rien encore de l'état de forme des deux équipes d'ici là. Rien n'incite à l'optimisme certes, mais ce n'est pas une raison pour céder au catastrophisme.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : BLOGaL
  • BLOGaL
  • : Le BLOGaL vous dit tout sur les véhicules électriques depuis 2008. Nous avons organisé le 5 décembre 2013 à Marseille une conférence sur les voitures électriques et à prolongateur d'autonomie à hydrogène (pile à combustible). Nous soutenons les projets innovants et non carbonés de mobilité.
  • Contact

BLOGaL in english ou autres ?

 

l'hebdo du BLOGaL