Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 21:39

Une Coupe du Monde en Nouvelle-Zélande, ce n'est certe pas s'évader vers le berceau de la balle ovale puisqu'elle fut bercée dans un village anglais. Mais se rendre dans "le pays du long nuage blanc" pour voir cette compétition internationale, c'est véritablement vivre l'Ovalie là où son cœur bat le plus fort. Et pour cause, dans ce pays de 4 millions d'habitants, la vie tourne autour du rugby. Mais pendant deux mois c'est le rugby qui va tourner autour de ce pays : du 9 septembre au 23 octobre, la Coupe du Monde s'installe en Nouvelle-Zélande. Avec elle, une centaine de milliers de visiteurs étrangers. Classé troisième événement sportif mondial après le mondial de Foot et les Jeux Olympiques, le mondial de rugby est devenu un événement incontournable dans le paysage audiovisuel. Un chiffre pour vous en convaincre : près d'un milliard de téléspectateurs auraient déjà regardé la cérémonie d'ouverture de cette Coupe du Monde en Nouvelle-Zélande...

6150517434_428cb2e367.jpg


De nombreux français ont fait le déplacement, prêts à supporter les Bleus. Leur équipe de cœur, le XV de France, devra batailler ferme pour se qualifier pour les quarts de finale. Et ce, malgré sa position de favori à la qualification, avec une deuxième place qui lui semble promise derrière le pays hôte, le grand favori de la compétition. Avant d'affronter les All Blacks dans la poule A, les Bleus ont rencontré le Japon et le Canada. Deux matchs qui furent bien plus compliqués que prévu. Bien plus que des sparring partners, ces deux nations ont inquiété les Bleus malgré l'ampleur des scores.. On attendait un véritable 8ème de finale entre les Tonga et les Français mais les joueurs du Pacifique se sont révélés bien fébriles en perdant face au Canada (25-20). Les Frenchies sont donc quasiment qualifiés pour les phases finales. La poule B, composée de l'Angleterre, l'Argentine, la Roumanie, l'Ecosse, et la Géorgie, voit le XV de la Rose et les Pumas Argentins partir favoris pour la qualification. Le choc de la poule a tenu toutes ses promesses ce samedi 10 Septembre, avec des argentins toujours très agressifs et volontaires, empêchant les anglais de déployer leur jeu. Une stratégie qui a d'ailleurs failli s'avérer payante, puisque les anglais n'ont pris le score qu'à 13 minutes de la fin, pour finalement s'imposer sur un bien triste 13 à 9. La Géorgie, qui compte moins de 1000 licenciés séniors, a montré de grandes valeurs et une férocité au combat incroyable. Les coéquipiers de Mamuka Gorgodze ont ainsi fait trembler les Ecossais avant de taquiner le XV de la Rose.

La poule C quant à elle, compte le second favori après la Nouvelle-Zélande : l'Australie. Si les hommes de Robbie Deans arrivaient en confiance dans ce mondial, le moral a pris une sacré claque dès le deuxième match. Le XV du Trèfle a fait mordre la poussière aux coéquipiers de James Horwill en proposant un rugby de combat. Une véritable guerre de tranchées qui a sevré les Wallabies de ballons, au point de les faire sombrer (15-6). Le public néo-zélandais se félicite alors de cette défaite historique des son rival. Catastrophiques lors des matchs de préparation, les Irlandais ont trouvé des ressources inespérées pour prendre une première place de poule en cas de victoire sur l'Italie. Cette défaite devrait réveiller les Wallabies...

Et enfin, la poule D est certainement la plus palpitante car la plus serrée. Elle est composée de 3 possibles quarts-de-finalistes : l'Afrique du Sud, le Pays de Galles et les Iles Samoa. Les deux premiers nommés devraient s'envoler vers les phases finales, à moins que les Samoans n'arrachent une victoire historique sur des Africains du Sud peu en confiance. Ces derniers l'ont heureusement emporté face à des Gallois entreprenants lors du premier match de poule. Les Fidjiens et les Namibiens complètent ce trio.

Les Français peuvent-ils se prendre à rêver de gagner la 7ème édition de la Coupe du Monde de Rugby ? Certainement, bien qu'ils ne partent pas favoris. Une position de challenger derrière les All Blacks et les Australiens qui pourrait leur réussir, mais il faudra néanmoins faire déjouer tous les pronostics pour rafler pour la première fois le trophée Web-Ellis, une coupe tant convoitée tous les quatre ans par des hommes taillés dans du marbre et au mental d'acier. La Terre tournera ovale pendant 6 semaines...

Par Maxime Rouquié - Le Rugby-Nistère invité exceptionnel du BLOGaL

Partager cet article

Repost 0
Published by Maxime Rouquié - dans BLOGaL Sports Rugby
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BLOGaL
  • BLOGaL
  • : Le BLOGaL vous dit tout sur les véhicules électriques depuis 2008. Nous avons organisé le 5 décembre 2013 à Marseille une conférence sur les voitures électriques et à prolongateur d'autonomie à hydrogène (pile à combustible). Nous soutenons les projets innovants et non carbonés de mobilité.
  • Contact

BLOGaL in english ou autres ?

 

l'hebdo du BLOGaL