Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 22:19

 

Après l'Asie, c'est au tour de l'Amérique du Nord de vibrer ! Enfin, plutôt au tour de l'Amérique du Nord, de l'Amérique centrale et des Caraïbes, c'est-à-dire la zone CONCACAF. Le 5 juin prochain s'ouvrira en effet aux États-Unis la onzième édition de la Gold Cup, la compétition continentale de la zone CONCACAF. Petite présentation de l'une des compétitions les plus méconnues dans le monde.


Historique
La Gold Cup (ou
Copa de Oroen espagnol) s'est disputée pour la première fois en 1991, aux États-Unis. Elle a succédé au Championnat de la CONCACAF organisé de 1963 à 1989.
Elle a toujours été organisée aux États-Unis (si l'on excepte les éditions 1993 et 2003, en co-organisation avec le Mexique). Un choix logique : quel autre pays de la zone possède à la fois les infrastructures et les moyens financiers nécessaires à l'organisation d'un tel événement ? Et ce sans compter la passion pour le
soccer, de plus en plus fort de l'autre côté de l'Atlantique notamment grâce aux fortes communautés européennes et hispaniques qui y vivent.
La compétition a eu lieu les années impaires en 1991 et 1993 avant d'être organisée tous les deux ans entre 1996 et 2002. Depuis 2003, on est revenu au système initial à savoir tous les deux ans, les années impaires.
Huit équipes ont participé aux éditions 1991 et 1993, neuf à celle de 1996, et dix à celle de 1998. Depuis 2000, le nombre de participants est passé à douze.
Sans surprise, ce sont le Mexique et les États-Unis qui dominent le palmarès de la Gold Cup. Les deux grandes puissances footballistiques de la zone CONCACAF ont raflé neuf des dix trophées mis en jeu (cinq pour le Mexique, quatre pour les États-Unis). Seul le Canada, vainqueur en 2000, est parvenu à entrer au palmarès que voici :
1991 : États-Unis
1993 : Mexique
1996 : Mexique
1998 : Mexique
2000 : Canada
2002 : États-Unis
2003 : Mexique
2005 : États-Unis
2007 : États-Unis
2009 : Mexique

La dernière édition, en 2009, a vu le Mexique s'imposer en écrasant en finale les États-Unis (5-0). Mais il faut toutefois noter que les Américains avaient aligné une équipe bis durant la compétition pour préserver les titulaires habituels qui avaient atteint la finale de la Coupe des Confédérations moins d'un mois plus tôt.


L'édition 2011

Les éliminatoires :
Les trois pays nord-américains, à savoir le
Canada, les États-Unis et le Mexique, sont qualifiés d'office pour la compétition.
Quatre places sont réservées aux équipes de la zone Caraïbe. Celles-ci ont disputé entre le 2 octobre et le 5 décembre 2010 la Coupe Caribéenne des Nations 2010, dont la phase finale (à partir des demi-finales) était organisée par la Martinique. La
Jamaïquea remporté la compétition en battant la Guadeloupeen finale (1-1 a.p., 5-4 t.a.b.). Ces deux équipes se sont ainsi qualifiées pour la Gold Cup 2011 tout comme les perdants des demi-finales, Cubaet Grenade.
L'Amérique centrale a quant à elle droit à cinq places. Les sélections d'Amérique centrale ont disputé entre le 14 et le 23 janvier la Coupe UNCAF (
Union Centroamericana de Fútbol) des Nations, organisée au Panama. Le Hondurasa remporté le tournoi en battant le Costa Ricaen finale (2-1). Les deux finalistes de la compétition ainsi que les deux autres demi-finalistes, le Panamaet le Salvador, ainsi que le Guatemala(qualifié par le biais d'un match entre les troisièmes de groupe gagné (2-1) face au Nicaragua) ont validé leur ticket pour la Gold Cup.
Il est à noter qu'il n'était pas rare de voir durant les premières éditions des équipes invitées en provenance d'autres confédérations comme le Brésil (en 1996, 1998 et 2003), la Corée du Sud (2002), l'Équateur (2002), la Colombie (2003 et 2005) ou l'Afrique du Sud (2005). Depuis 2007, seules des équipes issues de la CONCACAF participent à la Gold Cup.

Les stades :
Première nation sportive dans le monde, les États-Unis possèdent des installations de très haut niveau. 13 stades parfois immenses ont été sélectionnés pour cette Gold Cup, même si la plupart d'entre eux ne sont que très rarement consacrés au football. La finale aura lieu le 25 juin dans le magnifique Rose Bowl de Pasadena, ou a eu lieu notamment la finale de la Coupe du Monde 1994. Voici la liste des stades sélectionnés, classés par leur capacité :
Rose Bowl(ville :Pasadena (Californie), capacité :91.136, accueillera :finale)
New Meadowsland Stadium(East Rutherford (New Jersey), 82.566, deux quarts de finale)
Cowboys Stadium(Arlington (Texas), 80.000, deux matchs du groupe A)
Bank of America Stadium(Charlotte (Caroline du Nord), 73.338, deux matchs du groupe A)
Reliant Stadium(Houston (Texas), 71.500, deux demi-finales)
Raymond James Stadium(Tampa (Floride), 68.857, deux matchs du groupe C)
Ford Field(Detroit (Michigan), 65.000, deux matchs du groupe C)
Soldier Field(Chicago (Illinois), 61.500, deux matchs du groupe A)
Robert F. Kennedy Memorial Stadium(Washington D.C., 45.596, deux quarts de finale)
The Home Depot Center(Carson (Californie), 27.000, deux matchs du groupe B)
Red Bull Arena(Harrison (New Jersey), 25.189, deux matchs du groupe B)
FIU Stadium(Miami (Floride), 23.500, deux matchs du groupe B)
Livestrong City Park(Kansas City (Kansas), 18.500, deux matchs du groupe C)

Les équipes :
Les effectifs sont disponibles sur Wikipédia :
ici.
Les États-Unis et le Mexique seront bien entendu les grands favoris de la compétition. Ces deux équipes sont en plus sur une bonne dynamique puisqu'elles ont réussi leur Coupe du Monde (huitièmes de finale pour les deux équipes). Leurs effectifs n'ont d'ailleurs que peu changé depuis l'Afrique du Sud.
Mais des équipes comme le Honduras, l'autre participant de la zone CONCACAF à la Coupe du Monde 2010, ainsi que le Costa Rica (mondialiste régulier) et le Canada peuvent jouer les trouble-fête. Tout comme la Guadeloupe. L'équipe du DOM français, qui compte en son sein de nombreux joueurs de Ligue 1 et Ligue 2 a notamment atteint les demi-finales en 2007 et les quarts de finale en 2009. Le vainqueur du tournoi rejoindra le Brésil, l'Espagne et le Japon parmi les qualifiés à la Coupe des Confédérations 2013.
Le championnat de France sera représenté dans cette Gold Cup. Par de nombreux joueurs guadeloupéens (10 joueurs sur les 23) mais aussi par Carlos Bocanegra (États-Unis, Saint-Étienne), Haidar Al-Shaïbani (Canada, Nîmes) et Luis Mejia (Panama, Toulouse).
Le tirage au sort est le suivant :
Groupe A :Costa Rica, Cuba, Mexique, Salvador
Groupe B :Grenade, Guatemala, Honduras, Jamaïque
Groupe C :Canada, États-Unis, Guadeloupe, Panama
Les deux premiers de chaque groupe ainsi que les deux meilleurs troisièmes sont qualifiés pour les quarts de finale.


Le calendrier

Groupe A :
5 juin : (23h00, Arlington) :Costa Rica – Cuba
(1h00, Arlington) :Mexique – Salvador
9 juin :
(0h00, Charlotte) :Costa Rica – Salvador
(2h00, Charlotte) :Cuba – Mexique
12 juin :
(23h00, Chicago) :Salvador – Cuba
(1h00, Chicago) :Mexique – Costa Rica

Groupe B :
6 juin :
(2h00, Carson) :Jamaïque – Grenade
(4h00, Carson) :Honduras – Guatemala
10 juin :
(0h00, Miami) :Jamaïque – Guatemala
(2h00, Miami) :Grenade – Honduras
13 juin :
(0h00, Harrison) :Guatemala – Grenade
(2h00, Harrison) :Honduras – Jamaïque

Groupe C :
7 juin :
(23h00, Detroit) :Panama – Guadeloupe
(1h00, Detroit) :États-Unis – Canada
11 juin :
(23h00, Tampa) :Canada – Guadeloupe
(1h00, Tampa) :États-Unis – Panama
14 juin :
(0h00, Kansas City) :Canada – Panama
(2h00, Kansas City) :Guadeloupe – États-Unis

Quarts de finale :
18 juin :
(22h00 ou 1h00, East Rutherford) :2ème groupe A – 2ème groupe B (1)
(22h00 ou 1h00, East Rutherford) :1er groupe A – 3ème groupe B ou C (2)
19 juin :
(20h00 ou 23h00, Washington D.C.) :1er groupe B – 2ème groupe C (3)
(20h00 ou 23h00, Washington D.C.) :1er groupe C – 3ème groupe A ou B (4)

Demi-finales :
22 juin :
(0h00 ou 3h00, Houston) :Vainqueur (1) – Vainqueur (2) [1]
(0h00 ou 3h00, Houston) :Vainqueur (3) – Vainqueur (4) [2]

Finale :
25 juin :
(2h00, Pasadena) :Vainqueur [1] – Vainqueur [2]


(PS : je souhaite bien du courage à ceux qui essayeront de suivre la compétition en direct)


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : BLOGaL
  • BLOGaL
  • : Le BLOGaL vous dit tout sur les véhicules électriques depuis 2008. Nous avons organisé le 5 décembre 2013 à Marseille une conférence sur les voitures électriques et à prolongateur d'autonomie à hydrogène (pile à combustible). Nous soutenons les projets innovants et non carbonés de mobilité.
  • Contact

BLOGaL in english ou autres ?

 

l'hebdo du BLOGaL