Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 21:16


Nombreux sont les pays ayant eu l'honneur de voir deux de leurs représentants s'affronter en finale de coupe d'Europe. C'était notamment le cas de l'Espagne en 2000 et 2007, de l'Angleterre en 2008 ou encore de l'Italie en 2003. Mais pour le Portugal, ce sera une première. Dans le tout nouvel Aviva Stadium de Dublin, le FC Porto affrontera le surprenant Sporting Braga. Laquelle des deux équipes apportera au Portugal son sixième trophée européen ?

Cette année, les performances portugaises en Ligue Europa auront été tout simplement exceptionnelles. Il faut ajouter à la présence de Porto et Braga en finale la place de demi-finaliste occupée par Benfica. Placer trois clubs en demi-finales d'une compétition européenne, même s'il ne s'agit que de la Ligue Europa, est une performance en soi quand on alignait seulement cinq clubs dans les compétitions européennes en début de saison. Grâce à ces excellents résultats, le Portugal est le pays qui a le plus élevé des coefficients UEFA cette saison, ce qui lui permettra de reprendre à la Russie la sixième place au classement général dès la saison 2012/2013 (en battant successivement le CSKA puis le Spartak, Porto a d'ailleurs largement contribué à cet état de fait) et de retrouver ainsi trois clubs en Ligue des Champions... et de menacer directement la France qui n'a plus vraiment de marge.


La France paye sans doute la politique de certains de ses clubs en Ligue Europa, dont l'un d'entre eux (le probable futur champion de France pour ne pas le nommer) a placé cette compétition au dernier rang de ses priorités, comme si l'on pouvait ainsi négliger une coupe d'Europe. Cet état d'esprit risque de coûter cher à la France et à ses clubs à l'avenir.


Mais consacrons nous plutôt aux deux finalistes. Voici une présentation de Porto et de Braga avant la grande finale, un derby entre deux villes distantes de seulement 47 kilomètres.



FC Porto : le favori

Classement en championnat 2009/2010 :3ème
Parcours en Ligue Europa :
Barrages :KRC Genk (BEL) – FC Porto : 0-3, 2-4
Phase de groupes :FC Porto – Rapid Vienne (AUT) : 3-0, 3-1
CSKA Sofia (BUL) – FC Porto : 0-1, 1-3
Be
şiktaş (TUR) – FC Porto : 1-3, 1-1
Seizièmes de finale :FC Séville (ESP) – FC Porto : 1-2, 1-0 (qualification grâce aux buts marqués à l'extérieur)
Huitièmes de finale :CSKA Moscou (RUS) – FC Porto : 0-1, 1-2
Quarts de finale :FC Porto – Spartak Moscou (RUS) : 5-1, 5-2
Demi-finales :FC Porto – Villarreal (ESP) : 5-1, 2-3
Bilan :16 matchs joués, 13 victoires, 1 nul, 2 défaites, 43 buts marqués, 16 encaissés
Buteurs (sans les barrages) :
1. Falcao : 16 buts
2. Fredy Guarín : 5 buts
3. Hulk : 4 buts
4. Rúben Micael : 3 buts
5. Rolando : 2 buts
6. Nicolás Otamendi, Cristian Rodríguez, James Rodríguez, Silvestre Varela : 1 but
(+csc de Dmitri Kombarov (Spartak Moscou) et Mateo Musacchio (Villarreal)
Championnat 2010/2011 :1er, 84 pts, 27 victoires, 3 nuls, 73 buts marqués, 16 encaissés

C'est l'histoire d'une équipe qui est chaque année dépouillée de ses meilleurs éléments mais qui parvient à s'en sortir à chaque fois grâce à un recrutement ciblé. Cette année encore, deux cadres ont quitté le FC Porto : le capitaine Bruno Alves (Zenit Saint-Pétersbourg) et Raúl Meireles (Liverpool). Mais l'arrivée de l'Argentin Otamendi et du Portugais João Moutinho ont permis de compenser ces départs. Cette année, c'est surtout le secteur offensif de Porto qui s'est illustré dans la compétition, et notamment les attaquants vedettes Hulk et Falcao. Le dernier cité, international colombien, a inscrit 16 buts dans la compétition, dépassant d'ores et déjà le record historique du nombre de buts inscrit en une seule saison en Ligue Europa (ex-Coupe de l'UEFA) détenu jusqu'alors par Jürgen Klinsmann (15 buts en 1996). Mais Porto a aussi pu compter sur une bonne défense et un excellent milieu de terrain, incarné par l'ancien stéphanois Fredy Guarín. Porto a ainsi pu surclasser des adversaires aussi prestigieux que Séville, Villarreal ou encore le CSKA et le Spartak Moscou.
Emmené par le tout jeune entraineur André Villas Boas (33 ans !), considéré comme le 3.598ème nouveau Mourinho, le FC Porto a également remporté le championnat en terminant la saison invaincu et en écrasant toute forme de concurrence. Une victoire en Ligue Europa serait une sorte d'apothéose pour cette équipe de tous les records qui pourrait viser bien plus haut si elle parvient à conserver ses meilleurs éléments.

Sporting Braga : l'outsider

Classement en championnat 2009/2010 :2ème
Parcours en Ligue des Champions :
Troisième tour de qualification :Sporting Braga – Celtic Glasgow (ECO) : 3-0, 1-2
Barrages :Sporting Braga – FC Séville (ESP) : 1-0, 4-3
Phase de groupes :Arsenal (ANG) – Sporting Braga : 6-0, 0-2
Sporting Braga – Chakhtar Donetsk (UKR) : 0-3, 0-2
Sporting Braga – Partizan Belgrade (SER) : 2-0, 1-0
(Braga termine troisième de son groupe et est reversé en Ligue Europa)
Parcours en Ligue Europa :
Seizièmes de finale :Lech Poznań (POL) – Sporting Braga : 1-0, 0-2
Huitièmes de finale :Sporting Braga – Liverpool (ANG) : 1-0, 0-0
Quarts de finale :Dynamo Kiev (UKR) – Sporting Braga : 1-1, 0-0 (qualification grâce aux buts marqués à l'extérieur)
Demi-finales :SL Benfica (POR) – Sporting Braga : 2-1, 0-1 (qualification grâce aux buts marqués à l'extérieur)
Bilan :
Ligue des Champions :10 matchs joués, 5 victoires, 5 défaites, 14 buts marqués, 15 encaissés
Ligue Europa :8 matchs joués, 3 victoires, 3 nuls, 2 défaites, 6 buts marqués, 4 encaissés
Total :18 matchs joués, 8 victoires, 3 nuls, 7 défaites, 20 buts marqués, 19 encaissés
Buteurs (sans le tour préliminaire et les barrages de la Ligue des Champions) :
1. Matheus : 3 buts
2. Alan, Lima : 2 buts
3. Custódio, Moisés, Vandinho : 1 but
(+ csc de Oleg Goussev (Dynamo Kiev))
Championnat 2010/2011 :4ème, 46 pts, 13 victoires, 7 nuls, 10 défaites, 45 buts marqués, 33 encaissés

C'est un peu l'invité inattendu de cette finale. Mais retrouver Braga à ce stade de la compétition n'est qu'une demi-surprise tant cette équipe qui était considérée comme l'étoile montante du football portugais a progressé. Deuxième en 2009/2010, elle était enfin parvenue en début de saison à se qualifier pour la Ligue des Champions en éliminant successivement le Celtic puis Séville. Mais l'apprentissage du haut niveau était difficile et Braga a été reversé en Ligue Europa. À force de courage et d'abnégation, le club du nord du Portugal est parvenu à renverser des montagnes et a éliminer successivement Liverpool, le Dynamo Kiev et Benfica, dans un duel fratricide. Rien que ça !


L'équipe coachée par l'ancien international portugais Domingos Paciênca (42 ans) a un fort accent sud-américain et s'appuie principalement sur des joueurs revanchards qui n'ont souvent pas eu leur chance dans d'autres clubs portugais ou européens : c'est le cas du Brésilien Alan (ex-Porto) ou de l'ancien international portugais Hugo Viana (ex-Newcastle et Valence).


Le Sporting Braga, dont le stade a pour originalité d'être construit à flanc de colline, n'aura en tout cas absolument rien à perdre dans cette finale. Il n'est pas favori ? Qu'importe, c'était déjà le cas lors des tours précédents !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : BLOGaL
  • BLOGaL
  • : Le BLOGaL vous dit tout sur les véhicules électriques depuis 2008. Nous avons organisé le 5 décembre 2013 à Marseille une conférence sur les voitures électriques et à prolongateur d'autonomie à hydrogène (pile à combustible). Nous soutenons les projets innovants et non carbonés de mobilité.
  • Contact

BLOGaL in english ou autres ?

 

l'hebdo du BLOGaL