Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 23:07

GROUPE B : BRÉSIL, PARAGUAY, VENEZUELA, ÉQUATEUR


Brésil : la passe de trois ?

Participations :33
Meilleure performance :vainqueur (1919, 1922, 1949, 1989, 1997, 1999, 2004, 2007)

Si le Brésil détient le record de victoires en Coupe du Monde (cinq), il n'est pas maitre sur son continent. La Copa América a longtemps été source de frustration pour les
Auriverde, loin d'avoir le palmarès de l'Argentine ou de l'Uruguay dans la compétition. Il faut dire que les Brésiliens ont souvent négligé le tournoi continental sud-américain, n'hésitant pas parfois à envoyer une équipe bis.
Mais progressivement, le Brésil rattrape son retard et à remporté quatre des cinq dernières éditions de la Copa América, bien qu'ayant aligné une équipe parfois très remaniée, quand l'Argentine, victime désignée de la
Seleçãolors des deux dernières finales, envoyait ses meilleurs joueurs. La finale de 2007 a d'ailleurs tourné à la démonstration pour les Brésiliens, vainqueurs 3-0 (ici).
Le Brésil a donc pour objectif de remporter un troisième titre consécutif, ce qui ne sera pas chose aisée. Après une Coupe du Monde 2010 ratée (élimination en quarts de finale) avec une équipe vieillissante et au style de jeu ennuyeux. Mano Menezes, successeur de Dunga, doit donc reconstruire l'équipe. Et s'il peut s'appuyer sur certains éléments expérimentés, certains déjà présents en Afrique du Sud (Júlio César, Daniel Alves, Elano, Lúcio, Maicon), il a aussi fait appel à certains jeunes dont certains évoluent encore au pays et sont l'objet de multiples convoitises : Lucas, Paulo Henrique Ganso et surtout Neymar, futur star annoncée du football brésilien et quasiment futur joueur du Real Madrid. À noter aussi la présence de l'ancien attaquant lyonnais Fred, qui a réussi à se relancer au pays.

La liste


Paraguay : un autre outsider

Participations :34
Meilleure performance :vainqueur (1953, 1979)

Discrètement, le Paraguay est parvenu à faire sa place dans la hiérarchie du football sud-américain. Équipe régulière, elle a participé aux quatre dernières Coupes du Monde, en parvenant même à atteindre les quarts de finale lors de l'édition 2010, en étant éliminée de justesse par le futur vainqueur espagnol (0-1).
Sur son continent, le Paraguay est aussi une équipe qui compte. Il a en effet remporté deux fois la Copa América (à une autre époque, certes) mais il peine à confirmer depuis. Les Paraguayens n'ont en effet plus atteint le dernier carré depuis 1989, alternant depuis éliminations dès le premier tour et quarts de finale, comme lors de la dernière édition, au cours de laquelle le Paraguay aura été laminé par le Mexique (0-6).
Cette année, le Paraguay aura donc de nouveau le rôle d'outsider et voudra créer la surprise lors de cette Copa América. Pour cela, la sélection emmenée par l'Argentin Gerardo « Tata » Martino (qui quittera son poste à l'issue du tournoi) pourra s'appuyer sur de nombreux joueurs évoluant en Europe et notamment sur ses attaquants Lucas Barrios (Borussia Dortmund), Roque Santa Cruz (Blackburn) et Nelson Valdez (Hércules Alicante). Pas de trace en revanche de l'ancien toulousain Federico Santander ni, et c'est plus surprenant, du buteur du Benfica
Óscar Cardozo, écarté.

La liste


Venezuela : le vilain petit canard

Participations :15
Meilleure performance :quart de finaliste (2007) + une cinquième place en 1967, la compétition se déroulant alors sous la forme d'un mini championnat

Le Venezuela est un peu le mauvais élève de la zone CONMEBOL. C'est en effet la seule équipe sud-américaine à n'avoir jamais participé à une Coupe du Monde. Le football y a du reste connu un développement tardif puisque la première participation de la
Vinotintoà une Copa América ne remonte qu'à 1963.
Mais les progrès sont visibles depuis quelques années. Le Venezuela a notamment atteint les quarts de finale de la Copa América 2007, qu'il organisait, et a raté de peu la qualification au Mondial 2010, terminant huitième à seulement deux points de la cinquième place synonyme de barrages. On peut aussi ajouter à ces performances récentes la qualification des moins de 20 ans pour la Coupe du Monde de la catégorie en 2009 durant laquelle les Vénézueliens ont atteint les huitièmes de finale.
Autre signe fort de l'essor récent du football au Venezuela : de plus en plus de joueurs s'exportent. Le jeune sélectionneur César Farías peut ainsi s'appuyer sur une base forte évoluant en Europe, emmenée par son capitaine Juan Arango (Borussia Mönchengladbach), sans doute le plus célèbre des joueurs vénézueliens. Les autres exilés sont assez jeunes, à l'image de Nicolás Fedor « Miku » (Getafe), Yohandry Orozco (VfL Wolfsbourg), Tomás Rincón (Hambourg SV), et Roberto Rosales (FC Twente). D'autres joueurs évoluent au pays, comme le portier Renny Vega ou le capitaine et vétéran de cette sélection José Manuel Rey (36 ans), qui s'est distingué durant les éliminatoires de la Coupe du Monde 2010 en marquant un but exceptionnel en Équateur, sur un coup franc lointain surpuissant (
ici).

La liste



Équateur : l'oublié

Participations :25
Meilleure performance :quatrième (1959 et 1993)

Avec le Venezuela, l'Équateur est la seule équipe sud-américaine à n'avoir jamais remporté la Copa América, en n'ayant guère fait mieux dans cette compétition qu'une quatrième place. La sélection équatorienne est tombée dans l'oubli ces dernières années alors qu'elle avait connu encore récemment une période dorée.
L’Équateur a en effet enchaîné deux participations à la Coupe du Monde en 2002 et 2006. Lors de sa dernière campagne, en Allemagne, il s'est distingué en atteignant les huitièmes de finale durant lesquelles il ne sera battu que de justesse par l'Angleterre (0-1). Et depuis, plus rien où presque, à croire que la sélection a été déstabilisée par la retraite internationale de son légendaire attaquant Augustín Delgado. Lors de la Copa América 2007, les Équatoriens ont été sortis dès le premier tour avec trois défaites en autant de matchs avant de rater la qualification pour la Coupe du Monde 2010 de peu, en terminant sixième à un point d'une place en barrages.
C'est donc avec des ambitions modestes que l'Équateur aborde cette Copa América. La sélection du Colombien Reinaldo Rueda (qui a emmené le Honduras à la Coupe du Monde 2010) compte peu de joueurs évoluant en Europe mais a une star dans ses rangs en la personne de l'ailier de Manchester United Antonio Valencia. L'avant-centre Felipe Caicedo (Levante) et le milieu de terrain Christian Noboa (Roubine Kazan) seront les autres fers de lance de cette équipe.

La liste

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alx 02/07/2011 00:16



super Karim !



Présentation

  • : BLOGaL
  • BLOGaL
  • : Le BLOGaL vous dit tout sur les véhicules électriques depuis 2008. Nous avons organisé le 5 décembre 2013 à Marseille une conférence sur les voitures électriques et à prolongateur d'autonomie à hydrogène (pile à combustible). Nous soutenons les projets innovants et non carbonés de mobilité.
  • Contact

BLOGaL in english ou autres ?

 

l'hebdo du BLOGaL