Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 03:10

CAN-3.jpg
En battant le Burkina Faso (2-1) pendant que l'Angola s'inclinait face à la Côte d'Ivoire (0-2), le Soudan s'est qualifié à la surprise générale pour les quarts de finale de la CAN 2012
(source : 20minutes.fr)

Avant les quarts de finale, qui auront lieu ce weekend, retour sur la dernière journée de la phase de groupes de la Coupe d'Afrique des Nations 2012 organisée par le Gabon et la Guinée-Équatoriale. Avec une pensée pour l'Égypte, où 73 personnes sont mortes lors de violences au sein d'une enceinte sportive. Et dire que ce n'est que du football...



Groupe A : la Zambie finit le travail

Un match nul suffisait à la Guinée-Équatoriale pour terminer en tête du groupe face à la Zambie. Cette dernière était sous pression, toujours sous la menace de la Libye qui affrontait dans le même temps le Sénégal, déjà éliminé.
Face au pays coorganisateur, la Zambie a fait le travail en s'imposant par 1-0. Une victoire qui lui permet non seulement de se qualifier mais aussi de terminer en tête du groupe. La victoire libyenne face au Sénégal (2-1) aura été inutile mais elle aura permis à la Libye de sortir du tournoi la tête haute, à l'inverse des Sénégalais qui auront perdu tous leurs matchs dans cette CAN, un véritable fiasco.
La première place de la Zambie n'est en rien une surprise tant cette équipe est l'une des plus régulières d'Afrique depuis quelques années maintenant. Et ce bien qu'elle ne compte que peu de joueurs en Europe. Devant son public, la Guinée-Équatoriale a su s'arracher et obtenir une qualification pour les quarts de finale dès sa première participation. Pour la Libye, la qualification était déjà un exploit au vu de la situation difficile dans laquelle est plongée le pays. Même si les Libyens ne sont pas parvenus à passer le premier tour, ils auront réalisé un bon tournoi durant lequel ils ont pu étrenner un nouveau maillot, un nouveau drapeau et un nouvel hymne national. Quant au Sénégal, il nous aura fait une sorte de remake de l'équipe de France à la Coupe du Monde 2002. On peut posséder les meilleurs buteurs des deux derniers championnats de France (Mamadou Niang et Moussa Sow) et des joueurs qui cartonnent en Allemagne (Papiss Cissé) et en Angleterre (Demba Ba), des défenseurs robustes (Souleymane Diawara et Kader Mangane) et sortir dès le premier tour, avec trois défaites en autant de matchs. Preuve s'il en est qu'une somme d'individualités ne fait pas une équipe. La pression est en tout cas très forte sur le sélectionneur Amara Traoré qui aura bien du mal à rester en poste.

Résultats :
Guinée-Équatoriale 0-1 Zambie
(But : Christopher Katongo (68'))
Libye 2-1 Sénégal
(LIB : Ihaab Boussefi (5', 84') ; SEN : Deme N'Diaye (11'))

Classement final :
(Points, matchs joués, victoires, nuls, défaites, buts marqués, buts encaissés, différence de buts)
1. ZAMBIE (7, 3, 2, 1, 0, 5, 3, +2)
2. GUINÉE-ÉQUATORIALE (6, 3, 2, 0, 1, 3, 2, +1)
---------------------------------------------------------------
3.
Libye (4, 3, 1, 1, 1, 4, 4, 0)
4.
Sénégal (0, 3, 0, 0, 3, 3, 6, -3)


Groupe B : la surprise soudanaise

Duel à distance dans ce groupe entre l'Angola et le Soudan. Les Angolais partaient en position de force avec trois points d'avance sur les Soudanais mais ils devaient affronter la Côte d'Ivoire, déjà qualifiée, pendant que le Soudan était opposé au Burkina Faso, déjà éliminé.
La Côte d'Ivoire alignait une équipe bis pour ce match mais elle jouait le jeu à fond. Elle ouvrit le score à la 33ème minute et quasiment en même temps le Soudan prenait l'avantage. La pression était forte sur l'Angola qui se retrouvait éliminée après le doublement du score par les Ivoiriens. Le Soudan se chargera d'inscrire un deuxième but qui l'envoie en quarts de finale en dépit d'un but encaissé en fin de match grâce à une meilleure différence de buts. La Côte d'Ivoire termine quant à elle sur un sans-faute tandis que le Burkina Faso aura perdu tous ses matchs.
Favorite de la CAN, la Côte d'Ivoire a parfaitement assumé son statut durant ce premier tour avec trois victoires en trois matchs sans le moindre but encaissé. La présence du Soudan à ce niveau est une surprise mais les Soudanais ont parfaitement su saisir leur chance en profitant de la faillite angolaise face à la Côte d'Ivoire. L'Angola aura de gros regrets sur cette dernière rencontre mais surtout sur le match précédent durant lequel ils menaient à deux reprises au score face au Soudan. Une victoire l'aurait qualifié, mais il devra se résoudre à quitter la compétition dès le premier tour alors qu'il avait atteint les quarts de finale en 2008 et 2010. Petite déception également pour le Burkina Faso que l'on attendait parmi les outsiders et qui quitte la compétition avec trois défaites en autant de matchs.

Résultats :
Côte d'Ivoire 2-0 Angola
(Emmanuel Eboué (33'), Wilfried Bony (64'))
Soudan 2-1 Burkina Faso
(SOU : Mudtahir El Tahir (33', 80') ; BUR : Issiaka Ouédraogo (90'+6'))

Classement final :
1. CÔTE D'IVOIRE (9, 3, 3, 0, 0, 5, 0, +5)
2. SOUDAN (4, 3, 1, 1, 1, 4, 4, 0)
----------------------------------------------------
3.
Angola (4, 3, 1, 1, 1, 4, 5, -1)
4.
Burkina Faso (0, 3, 0, 0, 3, 2, 6, -4)


Groupe C : le Gabon termine en tête

Ce groupe était l'unique où la troisième journée ne comportait pas d'enjeu. On connaissait déjà les qualifiés : le Gabon et la Tunisie. Ainsi que les éliminés : le Maroc et le Niger. Le match entre le Gabon et la Tunisie était toutefois assez intéressant puisqu'il allait déterminer le leader du groupe. Le Gabon partait avec un petit avantage puisqu'un match nul lui suffisait.
Mais cet enjeu ne semblait pas concerner les deux sélectionneurs, qui alignaient chacun des équipes bis. Un but du joueur de Saint-Étienne Pierre-Emerick Aubameyang, son troisième dans la compétition, a offert la victoire aux
Panthères du Gabon, permettant à l'autre pays organisateur de terminer en tête du groupe avec en prime un carton plein. Dans l'autre rencontre, le Maroc a sauvé l'honneur et évité un destin « à la sénégalaise » en battant le Niger. Pour leur première participation à la CAN, les Sahéliens terminent avec trois défaites en autant de matchs.
Le Gabon termine donc en tête du groupe en remportant tous ses matchs et a affiché jusque là de belles promesses. De bonne augure pour une équipe qui veut absolument réussir « sa » Coupe d'Afrique des Nations, à domicile. Avec une équipe constituée en majorité de joueurs locaux, la Tunisie sera parvenue à décrocher le deuxième strapontin qualificatif, au détriment notamment d'un Maroc bien décevant, qui faisait parti des favoris mais qui sort au final dès le premier tour. Comme c'est le cas à chaque édition depuis sa finale de 2004. Quant au Niger, il a raté sa première CAN sur un plan purement comptable mais aura montré un visage assez séduisant, avec de bonnes prestations notamment face au Maroc et à la Tunisie.

Résultats :
Gabon 1-0 Tunisie
(Pierre-Emerick Aubameyang (62'))
Niger 0-1 Maroc
(Younès Belhanda (79'))

Classement final :
1. GABON (9, 3, 3, 0, 0, 6, 2, +4)
2. TUNISIE (6, 3, 2, 0, 1, 4, 3, +1)
----------------------------------------------------
3.
Maroc (3, 3, 1, 0, 2, 4, 5, -1)
4.
Niger (0, 3, 0, 0, 3, 1, 5, -4)


Groupe D : ça passe pour le Ghana et le Mali

Le suspense était encore à son comble dans ce groupe où toutes les équipes pouvaient encore se qualifier mathématiquement. Mais dans les faits, la lutte concernait surtout le Mali et la Guinée pour une place en quarts de finale. Le Ghana avait en effet remporté ses deux premiers matchs tandis que le Botswana s'était incliné à deux reprises et avait une différence de buts bien trop mauvais pour prétendre à une qualification.
Au coup d'envoi, le Mali devançait la Guinée grâce à une meilleure différence particulière. L'ouverture du score ghanéenne face à la Guinée faisait les affaires du Mali mais les Guinéens parvenaient à égaliser avant la pause, remettant les compteurs à zéro. Et quand le Botswana ouvrait le score face au Mali à la surprise générale, c'était la Guinée qui était qualifiée. Mais les Maliens finirent par inscrire deux buts victorieux et à s'emparer de la deuxième place pour rejoindre le Ghana en quarts de finale.
Sans forcément briller, le Ghana a en toute logique terminé en tête du groupe. Le Mali a remporté son duel à distance avec la Guinée en ayant surtout fait la différence lors de la première journée, en battant les Guinéens (1-0). Le Botswana sera quant à lui passé totalement à côté de sa première CAN, en terminant en prime avec la plus mauvaise défense du tournoi.

Résultats :
Ghana 1-1 Guinée
(GHA : Emmanuel Agyemang-Badu (28') ; GUI : Abdoul Camara (45'+2'))
Botswana 1-2 Mali
(BOT : Mogakolodi Ngele (50') ; MAL : Garra Dembélé (56'), Seydou Keita (75'))

Classement final :
1. GHANA (7, 3, 2, 1, 0, 4, 1, +3)
2. MALI (6, 3, 2, 0, 1, 3, 3, 0)
-----------------------------------------------
3.
Guinée (4, 3, 1, 1, 1, 7, 3, +4)
4.
Botswana (0, 3, 0, 0, 3, 2, 9, -7)


Buteurs :
1. Manucho (Angola) ; Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon) ; Houssine Kharja (Maroc) :
 3 buts
4. Abdoul Camara, Sadio Diallo (Guinée) ; Ihaab Boussefi, Ahmed Saad (Libye) ; Bisha, Mudtahir El Tahir (Soudan) ; Youssef Msakni (Tunisie) ; Christopher Katongo, Emmanuel Mayuka (Zambie) :
 2 buts
13. Mateus (Angola) ; Mogakolodi Ngele, Dipsy Selowane (Botswana) ; Issiaka Ouédraogo, Alain Traoré (Burkina Faso) ; Wilfried Bony, Didier Drogba, Emmanuel Eboué, Salomon Kalou (Côte d'Ivoire) ; Daniel Cousin, Bruno Mbanangoyé, Stéphane N'Guéma (Gabon) ; Emmanuel Agyemang-Badu, André Ayew, Asamoah Gyan, John Mensah (Ghana) ; Mamadou Bah, Naby Soumah, Ibrahima Traoré (Guinée) ; Kily Álvarez, Javier Balboa, Randy (Guinée-Équatoriale) ; Garra Dembélé, Seydou Keita, Bakaye Traoré (Mali) ; Younès Belhanda (Maroc) ; William Ngounou (Niger) ; Deme N'Diaye, Dame N'Doye, Moussa Sow (Sénégal) ; Issam Jemâa, Khaled Korbi (Tunisie) ; Rainford Kalaba (Zambie) : 
1 but
A marqué contre son camp : Bakary Koné (Burkina Faso) pour la Côte d'Ivoire


Ce premier tour s'achève donc sur une troisième journée à suspense et peu propice aux buts, avec seulement seize réalisations en huit matchs, soit deux buts par match en moyenne. Ce qui porte à 61 le nombre de buts marqués durant ce premier tour, avec une moyenne de plus de 2,5 buts par matchs.
Les qualifiés pour les quarts de finale sont donc la Zambie, la Guinée-Équatoriale (groupe A), la Côte d'Ivoire, le Soudan (groupe B), le Gabon, la Tunisie (groupe C), le Ghana et le Mali (groupe D).
La Côte d'Ivoire et le Gabon ont remporté leurs trois matchs de groupe. Les derniers de chaque groupe (le Sénégal, le Burkina Faso, le Niger et le Botswana) ont tous terminé avec trois défaites au compteur. Toutes les équipes ont marqué au moins une fois mais la palme de la plus mauvaise attaque revient au Niger qui n'aura trouvé le chemin des filets qu'à une reprise. La meilleure attaque est la Guinée, qui est pourtant déjà éliminée. Les Guinéens ont surtout profité de leur carton face au Botswana (6-1) lors du match le plus prolifique de la compétition. La Côte d'Ivoire est la meilleure défense de ce premier tour puisqu'elle n'a encaissé aucun but. Le Botswana est la pire défense, avec neuf buts encaissés.
Chez les buteurs, trois joueurs se partagent la tête du classement avec trois buts marqués chacuns (voir plus haut). Mais seul le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang est toujours en lice.
Voici le classement des équipes éliminées au premier tour :
9. Guinée (4, 3, 1, 1, 1, 7, 3, +4)
10. Libye (4, 3, 1, 1, 1, 4, 4, 0)
11. Angola (4, 3, 1, 1, 1, 4, 5, -1)
12. Maroc (3, 3, 1, 0, 2, 4, 5, -1)
13. Sénégal (0, 3, 0, 0, 3, 3, 6, -3)
14. Burkina Faso (0, 3, 0, 0, 3, 2, 6, -4)
15. Niger (0, 3, 0, 0, 3, 1, 5, -4)
16. Botswana (0, 3, 0, 0, 3, 2, 9, -7)


Et voici donc les affiches des quarts de finale :
4 février :
17h00 (Bata) : Zambie – Soudan (1) [1]
20h00 (Malabo) : Côte d'Ivoire – Guinée-Équatoriale (2) [2]
5 février :
17h00 (Libreville) : Gabon – Mali (3) [3]
20h00 (Franceville) : Ghana – Tunisie (4) [4]

Ainsi que le calendrier de la suite de la compétition :
Demi-finales :
8 février :
17h00 (Bata) : vainqueur (1) – vainqueur (4) (I)
20h00 (Libreville) : vainqueur (3) – vainqueur (2) (II)
Match pour la troisième place) :
11 février :
20h00 (Malabo) : perdant (I) – perdant (II)
Finale :
12 février :
20h00 (Libreville) : vainqueur (I) – vainqueur (II)

[1] Cela peut paraître surprenant, mais ce n'est pas une première pour ces deux équipes. La Zambie était déjà présente en quarts de finale il y a deux ans et a déjà atteint la finale à deux reprises, en 1974 et 1994. Quant au Soudan, il fait partie du cercle des anciens vainqueurs de la compétition puisqu'il a remporté le trophée en 1970. Plus expérimentée, la Zambie partira favorite dans cette rencontre. À noter que ces deux équipes se retrouveront lors des éliminatoires de la Coup du Monde 2014.

[2] Sur le papier, il n'y a pas photo a priori entre la Côte d'Ivoire, l'un des grandissimes favoris du tournoi, et la Guinée-Équatoriale, petit poucet de la compétition. Mais le pays coorganisateur a montré durant le premier tour sa capacité à déplacer des montagnes. Devant son public, il n'aura rien à perdre. Plus expérimentée face à un bizuth, la Côte d'Ivoire part largement favorite et elle tentera de retrouver les demi-finales après sa décevante CAN 2010 (élimination en quarts de finale par l'Algérie, 2-3 a.p.)

[3] Le Gabon retrouve les quarts de finale auxquels il n'a participé qu'une seule fois, en 1996. Le Mali a quant à lui déjà atteint les demi-finales en 1994, 2002 et 2004, sans parvenir à passer le premier tour depuis. Sur une dynamique très positive et poussé par son public (et son gouvernement), le Gabon tentera d'arracher une qualification historique pour les demi-finales.

[4] Quart de finaliste du Mondial 2010 et finaliste de la dernière édition de la CAN, le Ghana part favori face à la Tunisie. Mais il devra se méfier de cette équipe tunisienne qui bien qu'étant moins clinquante sur le papier que certaines de ses devancières affiche une certaine cohésion. Le Maroc, malgré ses « stars européennes », en a déjà payé le prix.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : BLOGaL
  • BLOGaL
  • : Le BLOGaL vous dit tout sur les véhicules électriques depuis 2008. Nous avons organisé le 5 décembre 2013 à Marseille une conférence sur les voitures électriques et à prolongateur d'autonomie à hydrogène (pile à combustible). Nous soutenons les projets innovants et non carbonés de mobilité.
  • Contact

BLOGaL in english ou autres ?

 

l'hebdo du BLOGaL