Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 01:08

CAN-4.jpg
Auteur d'un doublé face à la Guinée-Équatoriale, Didier Drogba a contribué à la victoire (3-0) et à la qualification de la Côte d'Ivoire pour les demi-finales de la CAN 2012
(source : lequipe.fr)

En attendant les demi-finales, retour sur les matchs des quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2012 qui a lieu au Gabon et en Guinée-Équatoriale.


Cette phase à élimination directe débutait par une rencontre entre outsiders, disputée dans un stade de Bata quasiment vide. Vainqueur du groupe A, la Zambie affrontait le Soudan, l'un des qualifiés surprise de ces quarts de finale. Plus expérimentés, les
Chipolopolo prennent l'avantage après un quart-d'heure de jeu grâce à un but de la tête de Sunzu suite à un coup franc frappé par Kalaba. Les Zambiens se contentent ensuite de maitriser le match et de contrecarrer les offensives soudanaises. Avant de se mettre à l'abri à la 66ème minute en obtenant un penalty sur lequel le défenseur soudanais Saifeddine Ali Idris, fautif, écopait d'un deuxième carton jaune. Le capitaine Christopher Katongo transformait la sentence, en inscrivant par la même occasion son troisième but dans la compétition. En fin de rencontre, James Chamanga parachevait le triomphe zambien d'une magnifique frappe enroulée du droit. Au final, la Zambie s'impose en toute logique 3-0 face à une équipe soudanaise trop tendre et inexpérimentée. Elle atteint les demi-finales pour la première fois depuis 1994.

C'était ensuite au tour de l'un des organisateurs d'entrer en scène. À Malabo, la Guinée-Équatoriale avait un défi immense à relever face à la Côte d'Ivoire, l'un des favoris désignés du tournoi. Le premier fait majeur de la rencontre a lieu à la demi-heure de jeu, quand la Côte d'Ivoire obtient un penalty. Drogba s'élance mais le gardien équato-guinéen Danilo (d'origine brésilienne) repousse la frappe du capitaine ivoirien. Mais le joueur de Chelsea rebondit très rapidement puisqu'à la 36ème minute, il profite du laxisme de la défense de la Guinée-Équatoriale pour marquer après s'être offert un slalom dans la surface. L'ancien Marseillais s'offre même un doublé à la 69ème minute en reprenant de la tête un coup franc frappé par Yaya Touré. Un Yaya Touré qui s'illustrera également sur coup franc à la 81ème minute, en marquant d'une sublime frappe de trente mètres. Sans trembler, la Côte d'Ivoire a fait honneur a son statut de favori grâce notamment à ses deux joueurs de classe mondiale. Elle retrouve les demi-finales après son échec de 2010 et a pour l'instant remporté tous ses matchs sans prendre le moindre but. Trop faible par rapport à son adversaire du jour, la Guinée-Équatoriale peut néanmoins être fière de son parcours à domicile qui l'aura vu atteindre les quarts de finale pour sa première participation à une CAN.

Autre équipe très attendue, le Gabon jouait dimanche à Libreville l'un des matchs les plus importants de son histoire footballistique face au Mali. Une victoire lui assurerait en effet une place en demi-finales, du jamais vu. Le match est serré et les deux équipes se rendent coup pour coup. À la mi-temps, le score est encore nul et vierge. Le Gabon force le destin à la 64ème minute grâce à un but du joueur de Nice Éric Mouloungui. Tout le pays y croit et pousse son équipe vers une qualification historique mais à cinq minutes du terme, le joker malien Cheick Diabaté douche les espoirs de tout un peuple en égalisant. Tout est à refaire pour les Gabonais, contraints d'aller en prolongations. Celles-ci ne donnent rien et ce sont les tirs au but qui vont décider de l'issue du match. Le score est de 3-3 et tous les tireurs ont jusque là vu leurs tentatives couronnées de succès quand s'élance Pierre-Emerick Aubameyang. Le joueur de Saint-Étienne, auteur de trois buts depuis le début de la compétition, manque sa tentative. Dans la foulée, ni Bakaye Traoré, pour le Mali, ni Bruno Ecuele-Manga, pour le Gabon, ne tremble. La décision est entre les pieds de Seydou Keita. Le joueur du FC Barcelone et star de la sélection malienne réussit sa tentative et envoie son pays en demi-finales pour la première fois depuis 2004, plongeant tout le Gabon dans le désarroi. Comme lors de leur précédent quart de finale, en 1996 face à la Tunisie, les
Panthères échouent aux tirs au but. Leurs regrets seront sans doute éternels. Le Mali atteint quant à lui les demi-finales pour la quatrième fois de son histoire.

Pour en finir, c'était au tour de l'autre grand favori de cette CAN, le Ghana, d'entrer en lice, à Franceville, face à la Tunisie. Il faut moins de dix minutes aux
Black Stars pour ouvrir le score grâce à un but de leur capitaine et défenseur central John Mensah, son deuxième dans la compétition. Mais la Tunisie réagit et égalise peut avant la mi-temps grâce à un but de Saber Khelifa, l'attaquant d'Évian Thonon-Gaillard. Rien ne se passe en seconde période et la rencontre va en prolongations. À sept minutes de la séance des tirs au but, André Ayew profite d'une grossière erreur du portier tunisien Aymen Mathlouthi pour inscrire le but victorieux pour le Ghana. La Tunisie se révèlera en effet incapable de réagir et terminera même la rencontre à dix après l'expulsion de son défenseur central Aymen Abdennour. Finaliste en 2010, le Ghana se qualifie pour sa troisième demi-finale consécutive. La Tunisie a su faire douter le Ghana mais sans parvenir à s'imposer au final.


Résultats :
Zambie 3-0 Soudan
(Buts : Stophira Sunzu (15'), Christopher Katongo (66'), James Chamanga (86'))
Côte d'Ivoire 3-0 Guinée-Équatoriale
(Didier Drogba (36', 69'), Yaya Touré (81'))
Gabon 1-1 a.p., 4-5 t.a.b. Mali
(GAB : Éric Mouloungui (54') ; MAL : Cheick Diabaté (85'))
Ghana 2-1 a.p. Tunisie
(GHA : John Mensah (9'), André Ayew (113') ; TUN : Saber Khelifa (41'))

Buteurs :
1. Manucho (Angola) ; Didier Drogba (Côte d'Ivoire) ; Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon) ; Houssine Kharja (Maroc) ; Christopher Katongo (Zambie) : 3 buts
6. André Ayew, John Mensah (Ghana) ; Abdoul Camara, Sadio Diallo (Guinée) ; Ihaab Boussefi, Ahmed Saad (Libye) ; Bisha, Mudtahir El Tahir (Soudan) ; Youssef Msakni (Tunisie) ; Emmanuel Mayuka (Zambie) :
 2 buts
16. Mateus (Angola) ; Mogakolodi Ngele, Dipsy Selowane (Botswana) ; Issiaka Ouédraogo, Alain Traoré (Burkina Faso) ; Wilfried Bony, Emmanuel Eboué, Salomon Kalou, Yaya Touré (Côte d'Ivoire) ; Daniel Cousin, Bruno Mbanangoyé, Éric Mouloungui, Stéphane N'Guéma (Gabon) ; Emmanuel Agyemang-Badu, Asamoah Gyan (Ghana) ; Mamadou Bah, Naby Soumah, Ibrahima Traoré (Guinée) ; Kily Álvarez, Javier Balboa, Randy (Guinée-Équatoriale) ; Garra Dembélé, Cheick Diabaté, Seydou Keita, Bakaye Traoré (Mali) ; Younès Belhanda (Maroc) ; William Ngounou (Niger) ; Deme N'Diaye, Dame N'Doye, Moussa Sow (Sénégal) ; Issam Jemâa, Saber Khelifa, Khaled Korbi (Tunisie) ; James Chamanga, Rainford Kalaba, Stophira Sunzu (Zambie) : 
1 but
A marqué contre son camp : Bakary Koné (Burkina Faso) pour la Côte d'Ivoire



Onze buts auront été marqués durant ces quarts de finale, ce qui porte à 72 le nombre de buts marqués dans cette CAN 2012 en 28 matchs, soit une moyenne de près de 2,6 buts par matchs. Aucun joueur ne se détache en tête du classement des buteurs puisque pas moins de cinq joueurs ont inscrit trois buts. Mais seuls Didier Drogba ainsi que le Zambien Christopher Katongo sont encore en lice. L'issue des quarts de finale a été assez logique puisque les favoris ont tous remporté leurs matchs, avec plus ou moins de facilité. Parmi les deuxièmes de groupe, seul le Mali est parvenu à s'imposer. Les deux pays organisateurs ont tiré leur révérence, la Guinée-Équatoriale en toute logique et le Gabon dans la douleur.


Les affiches des demi-finales seront donc :
8 février :
17h00 (Bata) : Zambie – Ghana
20h00 (Libreville) :Mali – Côte d'Ivoire

Un duel anglophone en entrée, un autre francophone en plat de résistance. Le Ghana partira favori face à la Zambie mais il devra se méfier de l'une des équipes les plus séduisantes depuis le début de cette compétition. La Côte d'Ivoire partira également avec la faveur des pronostics face au Mali mais il ne devra pas négliger une équipe expérimentée.
Aura t-on droit comme prévu à une finale Ghana – Côte d'Ivoire ou aurons nous droit à des surprises ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOGaL
  • BLOGaL
  • : Le BLOGaL vous dit tout sur les véhicules électriques depuis 2008. Nous avons organisé le 5 décembre 2013 à Marseille une conférence sur les voitures électriques et à prolongateur d'autonomie à hydrogène (pile à combustible). Nous soutenons les projets innovants et non carbonés de mobilité.
  • Contact

BLOGaL in english ou autres ?

 

l'hebdo du BLOGaL