Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 01:01


trophee-CAN.jpg
Qui soulèvera ce prestigieux trophée en 2012 ?
(source : coupfranc.org)


La CAN 2012 débute ce samedi. Par manque de temps, je n'ai pu rédiger un ou plusieurs articles détaillés et je m'en excuse auprès de tous les amateurs de football africain dont je sais qu'ils sont nombreux (et d'ailleurs le tournoi a déjà commencé au moment de la fin de la rédaction de cet article). Présentation de l'édition à venir de cette compétition qui pose bien des soucis aux clubs de Ligue 1 et à laquelle seuls les abonnés d'Orange Sport auront accès.


Cette compétition organisée conjointement par le Gabon et la Guinée-Équatoriale jusqu'au 10 février est marquée par l'absence de plusieurs grandes nations footballistiques du continent. L'Afrique du Sud, l'Algérie, le Cameroun, l'Égypte (triple tenante du titre) et le Nigeria (qui ont remporté quinze éditions du tournoi !) (1) ont manqué le coche durant les éliminatoires et n'ont pu se qualifier pour la phase finale. À l'inverse, des « petites » nations ont fait leur entrée parmi l'élite des équipes africaines. Outre la Guinée-Équatoriale, qualifiée pour la première fois en tant qu'organisateur, deux équipes participeront pour la première fois à une CAN : le Botswana et le Niger.

Les favoris de cette édition seront à n'en pas douter la Côte d'Ivoire et le Ghana. Ces deux équipes ont pour particularité d'être les deux uniques participants africains à la dernière Coupe du Monde à être parvenus à se qualifier pour cette CAN 2012 (2). Souvent placées, jamais gagnantes ces dernières années (3), ces deux équipes qui sont sans doute les plus complètes du continent tenteront de tirer leur épingle du jeu et pourraient profiter de l'absence de l'Égypte, qui a joué plus souvent qu'à son tour le rôle de bourreau pour ces deux équipes, pour reconquérir le trophée continental.
L'outsider principal sera le Sénégal, particulièrement bien armé en attaque et en défense mais qui souffre d'une certaine faiblesse au niveau de ses gardiens et de ses milieux de terrain. Le Maroc, de retour en forme depuis l'arrivée à sa tête d'Éric Gerets, aura aussi de sérieux atouts à faire valoir. À un degré moindre, le Burkina Faso, qui compte dans ses rangs plusieurs bons joueurs de Ligue 1, le Mali, la Tunisie ainsi que l'hôte gabonais pourraient jouer les troubles fêtes, tout comme l'Angola, la Guinée et la Zambie qui brillent de plus en plus régulièrement dans cette compétition.
On ne donne pas cher en revanche de la peau des « petits poucets de la compétition ». Les bizuths que sont la Guinée-Équatoriale, malgré de gros moyens (le pays et riche en pétrole) et une flopée de binationaux d'origine espagnole (4) et de joueurs naturalisés, le Botswana et le Niger devraient quitter la compétition dès le premier tour, tout comme la Libye et le Soudan, peu habitués à jouer les premiers rôles sur le continent (5).

À noter que le vainqueur de cette CAN n'ira pas en Coupe des Confédérations. C'est le vainqueur de la CAN 2013 qui y participera. La CAF a en effet décidé que la compétition se jouerait désormais dans les années impaires pour éviter notamment de jouer les années de Coupe du Monde, ce qui ne résout toutefois pas le problème majeur que cette Coupe d'Afrique des Nations présente. La compétition se déroulera en effet toujours en janvier-février, en plein milieu des championnats européens. Pour l'occasion, les éliminatoires ont été allégés. C'est l'Afrique du Sud qui organisera ce tournoi. La Libye devait initialement en être l'hôte mais l'organisation lui a été retirée pour les raisons que l'on connaît et dans l'urgence la CAF a décidé de confier l'organisation de la compétition à l'organisateur du dernier mondial (6) qui avait déjà des infrastructures prêtes à l'emploi.

Pour aller plus loin :
Le bilan des éliminatoires
Le calendrier
La composition des équipes (Wikipédia)
Une infographie très bien réalisée par le site internet du journal
L'Équipe



(1) En détail : sept victoires pour l'Égypte (1957, 1959 (remporté en faite par la République arabe unie, éphémère union de l'Égypte et de la Syrie entre 1958 et 1961), 1986, 1998, 2006, 2008 et 2010), quatre pour le Cameroun (1984, 1988, 2000 et 2002), deux pour le Nigeria (1980 et 1994), un pour l'Afrique du Sud (1996) et l'Algérie (1990).

(2) Les quatre autre mondialistes africains en 2010 étant l'Afrique du Sud, l'Algérie, le Cameroun et le Nigeria.

(3) En 2006 (en Égypte), le Ghana a été éliminé dès le premier tour (troisième de son groupe derrière le Nigeria et le Sénégal mais devant le Zimbabwe, une victoire pour deux défaites) tandis que la Côte d'Ivoire a atteint la finale (battu par l'Égypte, 0-0 a.p., 2-4 t.a.b).
En 2008 (au Ghana), les deux équipes ont vu leur parcours s'arrêter en demi-finales. Le Ghana a été éliminé par le Cameroun (0-1) tandis que la Côte d'Ivoire a été battue par l'Égypte (1-4). Les deux équipes se sont affrontées lors du match pour la troisième place qui a vu le Ghana s'imposer (4-2).
En 2010 (en Angola), la Côte d'Ivoire a été éliminée en quarts de finale par l'Algérie (2-3 a.p.) tandis que le Ghana a été battu en finale par l'Égypte (0-1).

(4) La Guinée-Équatoriale a été une colonie espagnole jusqu'en 1968 et nombre de ses ressortissants ont émigré en Espagne. De nombreux joueurs binationaux n'ayant pas le niveau requis pour jouer avec la
Rojaont fait le choix de jouer pour leur pays d'origine, parmi lesquels Rodlofo Bodipo (Deportivo La Corogne), capitaine de la sélection, ainsi que Javier Balboa, ancien joueur du Real Madrid aujourd'hui au club portugais de Beira-Mar.

(5) Notons tout de même que le Soudan a déjà remporté la Coupe d'Afrique des Nations, en 1970.

(6) En fait, la CAF a interverti l'organisation de la CAN 2013 avec celle de 2017, qui devait être confiée à l'Afrique du Sud et qui aura finalement lieu en Libye, si la situation s'améliore d'ici là.

Et bonne année à tous, comme il s'agit du premier article de 2012 !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : BLOGaL
  • BLOGaL
  • : Le BLOGaL vous dit tout sur les véhicules électriques depuis 2008. Nous avons organisé le 5 décembre 2013 à Marseille une conférence sur les voitures électriques et à prolongateur d'autonomie à hydrogène (pile à combustible). Nous soutenons les projets innovants et non carbonés de mobilité.
  • Contact

BLOGaL in english ou autres ?

 

l'hebdo du BLOGaL