Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 01:23

Bilan Euro 2
Une vue du Stade Olympique de Kiev, entièrement rénové, qui accueillera la finale de l'Euro 2012 le 1er juillet 2012
(source : Wikipédia)

Les éliminatoires de l'Euro 2012 sont désormais officiellement terminés après les barrages de la semaine dernière. L'occasion de dresser un bilan de ces qualifications mais aussi d'envisager les issues possibles du tirage au sort.


Barrages


Bosnie-Herzégovine – Portugal : 0-0, 2-6
(Buts retour : POR : Cristiano Ronaldo (8', 53'), Nani (24'), Hélder Postiga (72', 82'), Miguel Veloso (80') ; BIH : Zvjezdan Misimović (41' sp), Emir Spahić (65'))
Le match aller à Zenica s'était conclu par un match nul (0-0) qui laissait entrevoir de belles promesses pour le match retour. Le Portugal était parvenu à réaliser un résultat plutôt positif à l'extérieur alors que la Bosnie-Herzégovine avait toujours des raisons d'espérer.
Mais le match retour à Lisbonne a été à sens unique. Les Portugais ont totalement dominé la rencontre même si les Bosniens ont su par deux fois revenir à un but d'écart (2-1 puis 3-2). Mais ces derniers ont totalement explosé en fin de rencontre après une expulsion sévère et ont finalement encaissé une lourde correction sur un véritable score de tennis : 6-2.
Comme lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2010, le Portugal élimine la Bosnie-Herzégovine. Ce sera sa cinquième participation consécutive à l'Euro, où il aura un statut d'outsider. La Bosnie-Herzégovine pourra quant à elle longtemps regretter ce match au Stade de France où elle n'aura pas su tenir son avantage face à l'équipe de France. Une victoire lui aurait pourtant assuré une qualification directe...

Turquie – Croatie : 0-3, 0-0
(Aller : Ivica Olić (2'), Mario Mandžukić (32'), Vedran Ćorluka (51'))
On s'attendait à un duel serré entre ces deux équipes mais la Croatie a été impitoyable et a clos le suspense dès le match aller. En ouvrant rapidement le score à Istanbul puis en inscrivant deux autres buts à des moments propices, la sélection des Balkans a signé une large victoire (3-0) qui lui ouvrait quasiment les portes de l'Euro 2012 avant même le match retour à Zagreb, qui s'est conclu sur un score nul et vierge.
Cette brillante qualification permet à la Croatie de retrouver une phase finale, elle qui avait manqué la Coupe du Monde 2010. Demi-finaliste en 2008, la Turquie n'était cette fois-ci pas au niveau. Elle ratera une nouvelle phase finale, une habitude ces dernières années puisque depuis sa troisième place à la Coupe du Monde 2002 elle n'a participé qu'à une seule grande compétition : l'Euro 2008. Cette défaite a du reste sonné le glas du court règne de Guus Hiddink à la tête de la sélection turque. Le magicien néerlandais a démissionné après cet échec moins d'un an et demi après sa prise de fonctions. C'est Abdullah Avcı, champion d'Europe chez les moins de 17 ans avec la Turquie en 2005, qui le remplacera.

République Tchèque – Monténégro : 2-0, 1-0
(Aller : Václav Pilař (63'), Tomáš Sivok (90'+2'))
(Retour : Petr Jiráček (81'))

Le tournant de cette double confrontation ? Sans doute le deuxième but tchèque, inscrit au bout des arrêts de jeu lors du match aller. Un but qui donnait une avance assez confortable à la République Tchèque avant le match retour à Podgorica.
Un match au cours duquel le Monténégro, pas résigné malgré l'ampleur de la tâche, a très nettement dominé et s'est procuré des occasions sans pour autant parvenir à trouver la faille. Une stérilité offensive sanctionnée par un but tchèque en contre en fin de match qui venait sceller les derniers espoirs monténégrins.
La République Tchèque se qualifie pour son cinquième Euro consécutif tandis que le Monténégro, malgré de belles promesses et un début de parcours qualificatif excellent, est éliminé. À noter que grâce à cette qualification tchèque, on aura tous les vainqueurs de l'Euro réunis (la Tchécoslovaquie ayant remporté l'épreuve en 1976).

Estonie – Irlande : 0-4, 1-1
(Aller : Keith Andrews (13'), Jonathan Walters (67'), Robbie Keane (71', 88' sp))
(Retour : IRL : Stephen Ward (32') ; EST : Konstantin Vassiljev (57'))

Pas de nouvel exploit pour l'Estonie face à l'Irlande. Vite menés au score puis réduite à dix puis à neuf à l'aller, les Baltes ont concédé une lourde défaite à domicile (0-4) qui leur ôtait quasiment tout espoir de qualification. L'honorable match nul obtenu au retour (1-1) restera anecdotique pour le petit poucet de ces éliminatoires qui est éliminé en ayant gardé la tête haute jusqu'au bout.
Après le douloureux échec de 2010, l'Irlande retrouve enfin une phase finale. Elle n'avait pas participé à une grande compétition depuis 2002 et la Coupe du Monde asiatique. Pire encore, sa dernière participation à un Euro remontait à l'édition 1988 en RFA. Malgré cette élimination logique, l'Estonie peut être fière de son parcours qualificatif. Elle n'était sans doute pas au niveau pour participer à cet Euro.

Gageons néanmoins que les vaincus de ces barrages sauront rebondir. Plus que les éliminatoires de la Coupe du Monde 2014, ce sont ceux de l'Euro 2016 qui pourraient leur permettre d'accéder enfin (ou de faire leur retour) dans une grande compétition internationale. Le passage à 24 nations qualifiées devrait permettre à d'autres sélections de se mettre en valeur. Outre ces barragistes malheureux, il s'agit d'autres équipes ayant réalisé un bon parcours qualificatif sans parvenir à terminer dans les deux premiers de leur groupe. Je pense ainsi à l'Arménie, à la Belgique, à la Hongrie, à la Norvège ou à la Suisse.


Mais passons. Nous connaissons désormais le nom des seize équipes qualifiées pour l'Euro 2012 :
Pologne et Ukraine (en tant qu'organisateurs)
Allemagne (groupe A)
Russie et Irlande (groupe B)
Italie (groupe C)
France (groupe D)
Pays-Bas et Suède (groupe E)
Grèce et Croatie (groupe F)
Angleterre (groupe G)
Danemark et Portugal (groupe H)
Espagne et République Tchèque (groupe I)

Tous les vainqueurs de la compétition seront réunis pour cette dernière édition à seize équipes : la Russie et l'Ukraine (pour l'URSS, vainqueur en 1960), l'Espagne (1964 et 2008), l'Italie (1968), l'Allemagne (1996 et pour la RFA, 1972 et 1980), la République Tchèque (pour la Tchécoslovaquie, 1976), la France (1984 et 2000), les Pays-Bas (1988), le Danemark (1992) et la Grèce (2004).
Douze des seize équipes qualifiées étaient déjà là en 2008. Parmi les nouveaux, l'Angleterre, le Danemark et l'Irlande font leur retour tandis que l'Ukraine fêtera sa première participation. Les Anglais et les Danois ont participé pour la dernière fois à l'Euro en 2004, les Irlandais en 1988. Les quatre équipes qui n'ont pas su enchaîner sont la Suisse et l'Autriche, pays organisateurs en 2008, ainsi que la Roumanie et la Turquie.

Ces équipes ont ensuite été réparties dans des chapeaux selon le
classement UEFA des nations du mois de novembre, le dernier de cette année 2011. Chapeaux que voici :
Chapeau 1 : Pologne (28ème), Ukraine (15ème) (organisateurs), Espagne (1ère et tenante du titre), Pays-Bas (2èmes)
Chapeau 2 : Allemagne (3ème), Italie (4ème), Angleterre (5ème), Russie (6ème)
Chapeau 3 : Croatie (7ème), Grèce (8ème), Portugal (9ème), Suède (10ème)
Chapeau 4 : Danemark (11ème), France (12ème), République Tchèque (13ème), Irlande (14ème)
Placée dans le chapeau 4, la France a de fortes chances de tomber sur un groupe de la mort mais ses chances de qualification pourraient augmenter si elle tombe sur l'un des deux hôtes dans le chapeau 1 et si elle évite le Portugal dans le chapeau 3. Mais quoi qu'il arrive, si elle veut être ambitieuse, il lui faudra battre tout le monde.


Pour terminer, voici les résultats des matchs amicaux disputés en ce mois de novembre par les équipes qualifiées pour l'Euro 2012.

11 novembre :
Danemark  Suède : 2-0
Pays-Bas – Suisse : 0-0
Grèce  Russie : 1-1
Pologne  Italie : 0-2
Ukraine  Allemagne : 3-3
France – États-Unis : 1-0

12 novembre :
Angleterre  Espagne : 1-0

15 novembre :
Ukraine – Autriche : 2-1
Danemark – Finlande : 2-1
Grèce – Roumanie : 1-3
Pologne – Hongrie : 2-1
Allemagne  Pays-Bas : 3-0
Italie – Uruguay : 0-1
Angleterre  Suède : 1-0
France – Belgique : 0-0
Costa Rica –
Espagne : 2-2
(la Russie n'a pas joué de match ce jour-là) 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : BLOGaL
  • BLOGaL
  • : Le BLOGaL vous dit tout sur les véhicules électriques depuis 2008. Nous avons organisé le 5 décembre 2013 à Marseille une conférence sur les voitures électriques et à prolongateur d'autonomie à hydrogène (pile à combustible). Nous soutenons les projets innovants et non carbonés de mobilité.
  • Contact

BLOGaL in english ou autres ?

 

l'hebdo du BLOGaL